30 ans de bébés en santé!

La Fondation Olo est fière de célébrer son 30e anniversaire cette année! Créée en 1991, elle est née de la mobilisation des équipes en périnatalité de 47 CLSC au Québec. Aujourd’hui, elle agit de concert avec tout le réseau de santé et de services sociaux et un nombre grandissant d’organisations de la communauté, avec une approche innovante qui a fait ses preuves pour accompagner les femmes enceintes et les familles vulnérables. Pour en savoir plus, consultez notre communiqué de presse. 

C’est avec beaucoup de gratitude que nous vous présentons tout le chemin parcouru au cours des 30 dernières années et ses impacts des plus positifs!

Saviez-vous que?

  • Depuis 30 ans, ce sont plus de 250 000 bébés Olo qui sont nés en meilleure santé partout au Québec!
  • La Fondation Olo agit dans les 1000 premiers jours de vie de l’enfant, de la grossesse jusqu’à ses deux ans. C’est une période cruciale pour sa santé et son développement : le bébé doit combler ses besoins nutritionnels immédiats et acquérir les habitudes alimentaires qui lui apporteront la santé, maintenant et plus tard.
  • Selon les années, la Fondation Olo aide entre 10 000 et 15 000 familles dans le besoin.
Fondation Olo | 30e anniversaire!

Notre histoire

  • Informées de la méthode d’intervention nutritionnelle Higgins® (Œuf-Lait-Orange) du Dispensaire diététique de Montréal, berceau de l’approche Olo, les intervenantes en périnatalité de la région de Valleyfield démarrent un premier projet Olo au début des années 1980.
  • Créée en 1991, la Fondation Olo est le résultat d’une inspirante mobilisation des professionnels en périnatalité du réseau de la santé et des services sociaux partout au Québec.
  • Entre 1991 et 2005, le nombre de CLSC membres de la Fondation Olo passe de 47 à 140. Dès le milieu des années 90, la plupart des CLSC sont membres. 30 ans plus tard, ils le sont tous, à travers les CISSS et les CIUSSS.
Fondation Olo : notre histoire

« Les femmes enceintes sont contentes de voir que quelqu’un se préoccupe d’elles. […] Elles vivent beaucoup de stress dans d’autres aspects de leur vie et, en tant qu’intervenantes Olo nutritionnistes, je considère que nous sommes là comme des anges gardiens pour elles durant leur grossesse. » – Marie-Josée Audet, nutritionniste – Mauricie–Centre-du-Québec

Une évolution en 3 chapitres pour mieux accompagner et rejoindre les familles

 
 
 
 
  • 1er chapitre : 1991-2013
    Intervention nutritionnelle auprès des femmes enceintes
  • 2e chapitre : 2013-2018
    Prolongement de l’action après la naissance, donc dans les 1000 premiers jours de vie, et ajout d’un volet d’éducation à la saine alimentation
  • Début du 3e chapitre : 2018 à aujourd’hui
    Élargissement de l’impact en ralliant les organisations de la communauté ainsi que les communautés autochtones
 

Organismes de la communauté

En 2018, la Fondation Olo a franchi une nouvelle étape en développant son approche et sa présence auprès des organismes de la communauté. Depuis, près de 500 organisations ont manifesté un intérêt de collaboration en commandant gratuitement la Trousse Découverte présentant les messages et les outils de la Fondation Olo.

De ces organisations, présentes partout au Québec, nous décomptons 143 maisons de la famille, 86 bibliothèques publiques, 46 cuisines collectives, 37 banques alimentaires, 15 Centres de ressources périnatales, 74 regroupements de partenaires et 27 halte-garderie.

 

Communautés autochtones

La Fondation Olo développe également, depuis peu, une collaboration avec les communautés autochtones du Québec.

Actuellement, la Fondation Olo compte 2 membres parmi les communautés des Premières Nations (Centre de santé de Mashteuiatsh et Centre de santé d‘Opitciwan).

17 organismes ou communautés autochtones ont reçu la Trousse Découverte (7 communautés des Premières Nations, 4 communautés cries, 2 villages nordiques (Nunavik), 4 centres d’amitié autochtone).

Fin 2020, un comité de développement pour cette nouvelle collaboration a été mis sur pied regroupant notamment des représentantes de 5 communautés des Premières Nations.

Une efficacité prouvée à plus d’une reprise

« L’intervention Olo est rentable et efficace, car elle cible la bonne population. » – Catherine Haeck, chercheure, l’École des sciences de la gestion de l’UQAM

En 2016, la Fondation Olo voit son efficacité soulignée dans une étude réalisée par Catherine Haeck et Pierre Lefebvre, deux chercheurs en économie de l’Université du Québec à Montréal. Les conclusions de cette étude démontrent notamment que :

 

  • L’intervention Olo contribue à réduire de 1,6 fois le risque que le bébé naisse avec un faible poids (c’est-à-dire moins de 5,5 livres).
  • Il engendre aussi des impacts positifs sur la réussite éducative plus tard dans l’enfance.

 

 

L’Observatoire des tout-petits a également illustré, dans son portrait annuel des jeunes enfants québécois paru en 2017, une diminution du taux de faible poids à la naissance depuis 1980, année du premier projet Olo à Valleyfield. Il est certain qu’à travers le temps, l’approche Olo aura contribué à cette diminution, tout comme l’action des organismes communautaires et les politiques mises en place pour réduire les inégalités et soutenir les familles.

Pour en savoir plus

La Fondation Olo, tournée vers l’avenir

Malgré tout le chemin parcouru, il reste encore beaucoup de travail à réaliser pour améliorer la santé des bébés, et ce, aux quatre 4 coins du Québec. Au cours des 30 dernières années, la Fondation Olo a su évoluer, s’adapter et grandir pour mieux répondre aux besoins des familles vulnérables. C’est donc avec le regard tourné vers l’avenir et la tête remplie de projets novateurs que la Fondation Olo entame la prochaine décennie.

Merci à toutes celles et tous ceux ayant appuyé la Fondation Olo au fil du temps! C’est grâce à votre engagement et votre dévouement envers la cause que de si beaux impacts ont pu voir et verront le jour.

Fondation Olo | Bébé et maman

« Il y a vraiment un avant et un après en ce qui concerne le suivi Olo et ce qu’il nous apporte. Ça m’a beaucoup aidé car j’étais seule à la maison, je ne connaissais personne. Mon intervenante a été à l’écoute sur toute ma vie, pas que pour ma grossesse. Elle m’a encouragée à reprendre des études par exemple. » Isma, maman Olo, enceinte de 16 semaines en avril 2020 – Estrie