Mon enfant est capricieux avec la nourriture : quoi faire?

Mon enfant est capricieux avec la nourriture : quoi faire? | Fondation OLO

Mon enfant joue avec sa nourriture. Il trie les aliments dans son assiette. Il les jette par terre. Il les recrache. Il se bourre de ses aliments préférés et ne mange pas ses légumes. Il ne veut pas manger s’il n’est pas assis sur nous… Que faire dans de telles situations?

 

Mon enfant jette sa nourriture au sol et la recrache

C’est souvent bien désagréable d’avoir un plancher sale, mais cette période «salissante» est fréquente et normale. S’il a récemment commencé à manger seul, votre bébé n’a pas encore tout à fait développé sa dextérité et sa cuillère doit lui sembler un jeu bien intéressant!

« Il est sans doute dans une phase d’apprentissage de l’effet «action-réaction». Il explore les bruits que les aliments font quand ils tombent au sol ou touchent la table. Il teste les changements de textures quand il touche la nourriture, l’écrase, la mâche.

Il peut aussi observer votre réaction ou celle de ses frères et sœurs. Que ce soit des rires ou de l’énervement, il se sent intéressant. De plus, le changement de votre ton de voix, de la couleur et des traits de votre visage l’amuse et donc, il continue. Plus vieux, il peut également chercher votre attention. »

– Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice

Il est possible aussi qu’il n’aime tout simplement pas la texture ou le goût de l’aliment.

Quoi faire?

Validez pourquoi il se comporte ainsi. Si bébé ne semble plus avoir faim, retirez l’assiette et les aliments sans réagir. Si vous aviez prévu d’autres aliments au repas, tel un fruit, des céréales ou autre, offrez-lui. S’il n’a plus faim, votre tout-petit cessera de manger par lui-même. Malgré la petite quantité mangée, acceptez qu’il n’ait plus faim.

Votre enfant cherche votre attention en jetant sa nourriture ou en la recrachant? Soyez calme et souriant, ignorez le comportement et l’étendue du dégât. Gardez-le à la table si le repas n’est pas terminé et selon la durée passée. L’enfant ne peut pas rester longtemps tranquille à la table. Ramassez les aliments après le repas sans critique et punition.

 

Mon enfant trie les aliments dans son assiette ou il se bourre de ses aliments préférés et délaisse les légumes

Validez avec lui la raison pour laquelle il trie les aliments dans son assiette. Est-ce parce qu’il n’a pas faim? Parce Mon enfant est capricieux avec la nourriture : quoi faire? | Fondation OLOqu’il n’aime pas les aliments? Parce qu’il ne se sent pas bien et que cela lui coupe l’appétit? Il est important de ne pas s’emporter et de vérifier les raisons derrière le geste.

Il est normal de préférer certains aliments. Souvent, il s’agit de la nourriture qu’on connait, qu’on aime et qui nous rassure. En grandissant et tout au long de sa vie, l’enfant développe ses préférences alimentaires. Il est donc normal qu’il redemande 2-3-4 portions d’un aliment qu’il adore. Nous-mêmes, nous aimons nous resservir quand on aime un mets.

Quoi faire?

Néanmoins, il ne peut en demander plus que la quantité que vous aviez déterminée pour le repas et il doit manger ce qui était prévu au menu. Pour le pain, si vous aviez prévu 2 tranches par personne au départ, la même règle s’applique à toute la famille. Toutefois, pour le dessert, une seule portion est permise.

« Mon enfant mange peu ces légumes aux repas. Alors, j’ai décidé de commencer les repas en servant une salade ou des crudités pour tout le monde. Par la suite, je sers le repas principal. Comme mon enfant a faim, il a tendance à manger davantage de légumes. Toutefois, je ne le force pas. Je le laisse gérer la quantité et moi je lui offre la qualité ».

– Julie, maman de 2 enfants

 

Mon enfant mange seulement lorsque nous le faisons manger ou lorsqu’il est assis sur nous

La sphère affective est très présente au moment de l’alimentation depuis la naissance de bébé : peau à peau, allaitement, portage… être collé est réconfortant et agréable. En grandissant, votre enfant doit développer son autonomie et sa confiance en lui. Lors du repas, continuez à travailler son autonomie. Rassurez-le : il est capable de manger par lui-même, encouragez-le et félicitez-le quand il fait bien.

L’enfant est fier de pouvoir faire les choses par lui-même et dit souvent «Je suis une grande fille / grand garçon maintenant»!

Expliquez-lui qu’il y a des moments pour être collé, un moment spécial le soir ou la fin de semaine ou lors d’une collation, par exemple. Le reste du temps, votre enfant doit faire comme les autres, c’est-à-dire manger seul à sa place.

Une crise se pointe à l’horizon? Ignorez-le. Restez calme. Rappelez la consigne. En cas de perte de contrôle, retirez votre enfant pour le calmer. Une fois calme, le réintégrer à la table. Rappelez encore la consigne. Ne fléchissez pas. Encouragez et félicitez votre tout-petit dès qu’il mange à sa place comme demandé.

 


Rédaction : Fondation OLO
Révision scientifique : Lyson Gélinas et Julie Strecko, nutritionnistes, Dt.P., M.Sc.

Merci à Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice, pour sa contribution.