Crises pendant les repas : quoi faire?

Crises pendant les repas : quoi faire? | Fondation OLO

Les repas en famille ne se passent pas toujours comme on le souhaiterait. Le souper est raté, les enfants sont affamés et irritables, une assiette tombe par terre, un verre d’eau se renverse. On se lève 8 fois pour aller chercher ce qu’il manque ou pour nettoyer les dégâts. Les pleurs commencent et on finit par manger froid. Et on répète l’expérience tous les jours!

 

Puisque manger en famille est bénéfique pour les tout-petits, nous avons voulu vous outiller lorsque ces moments deviennent difficiles.

Les besoins de mon enfant

Tout d’abord, rappelez-vous que chaque enfant a besoin de bouger et dormir. Ils ont aussi un grand besoin d’attention. Avant de vous asseoir à table pour 10 à 30 minutes, tentez de combler ses besoins de base. Par exemple, prenez une dizaine de minutes pour lui consacrer toute votre attention, ce qui comblera une partie de ses besoins affectifs. De même, faites-le jouer et bouger pour qu’il dépense son trop-plein d’énergie. Il risque alors d’être plus réceptif au moment du repas.

Si vous sentez que votre enfant est trop fatigué au moment du souper et que cela affecte son appétit, essayez de devancer l’heure du repas d’une quinzaine de minutes.

Finalement, puisqu’elle est rassurante, la routine est recommandée pour les enfants, même lorsqu’il s’agit de manger. Établissez alors une routine qui convient à votre mode de vie et tentez de la respecter. Voici un exemple :

  • 7h30 : Déjeuner
  • 9h30 : Collation
  • 11h30 : Dîner
  • 15h30 : Collation
  • 17h30 : Souper
  • Au besoin, une collation légère avant le dodo.

Les problèmes peuvent quand même survenir et c’est tout à fait normal. Votre enfant est en grand développement et ne maîtrise pas tout à fait ses émotions. Comme parent, vous devez redoubler de patience!

 

Mon enfant fait une crise pendant le repas, quoi faire?

D’abord, il faut valider la raison de la crise afin d’intervenir sur la cause et non sur le comportement. Votre Mon enfant fait une crise pendant le repas, que faire? | Fondation OLOenfant tente de répondre à un besoin et la crise est sa façon d’exprimer ses émotions. Si votre enfant est à l’âge de parler, demandez-lui comment il se sent et pourquoi il réagit comme cela.

En cas de perte de contrôle, retirez votre enfant pour le calmer. Une fois calme, réintégrez-le à la table. Avant d’intervenir, assurez-vous que votre enfant est de retour au calme. Ce sera plus facile à ce moment-là.

Communiquer et partager les émotions

Demandez à votre enfant comment il se sent. Nommez l’émotion que le mauvais comportement procure chez vous sans blâmer votre enfant. Il ne fait pas cela pour vous faire de la peine. Expliquez gentiment quel comportement il aurait été préférable qu’il adopte. Il est plus facile de corriger un nouveau comportement qu’un ancien bien ancré.

Établir les règles et les respecter

Il est important de rappeler et d’expliquer la consigne, tout en restant calme. En tant que parent, vous êtes responsable du choix du repas et des aliments, de l’heure et du lieu du repas, ainsi que de l’ambiance autour de la table. Votre enfant décide de la quantité de nourriture qu’il veut manger.

Ne fléchissez pas face à l’intensité de la crise, même si la fatigue ou le désarroi vous prend. Restez en contrôle et évitez les réactions. Si votre énervement tend vers l’agressivité, peut-être vaut-il mieux aller ventiler en faisant une autre tâche (faire une brassée de lavage, plier les vêtements, nettoyer la cuisine ou la salle de bain). Pensez à respirer et à évacuer l’émotion. Revenez ensuite vers votre petit, plus calme.Crises pendant les repas - privilégiez le renforcement positif | Fondation OLO

Privilégier le renforcement positif

Préférez-vous faire de la discipline ou féliciter les bons coups? Si vous n’avez pas envie de toujours reprocher les mauvaises conduites de votre enfant, commencez à encourager les bons comportements dès qu’ils se présentent! Complimentez votre tout-petit pour ses efforts. Renforcez les gestes qui vous plaisent lorsque votre petit les adopte.

Les enfants veulent naturellement plaire à leurs parents, ils répèteront donc les actes qui vous ont fait plaisir. Mais attention, il est facile d’oublier de saluer les bons agissements! Si vous voulez des résultats, soyez constant.

 


Rédaction : Fondation OLO
Révision scientifique : Lyson Gélinas et Julie Strecko, nutritionnistes, Dt.P., M.Sc.

Merci à Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice, pour sa contribution.

En bref

Les principes à retenir :

  • Être calme et à l’écoute de son enfant.
  • Valider le pourquoi du geste.
  • Intervenir calmement sur la cause et non le comportement.
  • Rappeler les consignes à respecter.
  • Exprimer ses émotions face au comportement sans blâmer son enfant.
  • Encourager les bons comportements dès qu’ils se présentent.
  • Montrer l’exemple à la table.
  • Éviter les punitions et les critiques face à son alimentation.