Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Comment cuisiner des purées pour bébé – fruits et légumes

 

Les premiers aliments de bébé doivent être des aliments riches en fer, comme des céréales pour bébé enrichies ou certaines purées d’aliments protéinés. Vous pourrez lui proposer les aliments de votre choix lorsqu’il en mangera deux fois par jour. Légumes et fruits pourront alors être introduits.

 

Voici des techniques simples, rapides et économiques pour cuisiner de bonnes purées de légumes ou de fruits pour votre bébé.

 

 

Purée de légumes

La patate douce, la courge, la carotte, le maïs, les petits pois, le brocoli, le chou-fleur, le rutabaga et plusieurs autres légumes sont tous parfaits pour les purées de bébés. Commencez l’introduction des aliments avec un seul légume à la fois. Vous pourrez faire des mélanges d’aliments (exemple : bœuf et brocoli) lorsque bébé sera habitué à une variété d’aliments.

 

Préparation

  1. Laver le légume sous l’eau courante. Retirer la pelure au besoin.
  2. Couper le légume en morceaux.
  3. Cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’une fourchette s’y enfonce facilement.
  4. Réduire en purée à l’aide d’une fourchette, d’un pilon, d’un robot culinaire ou d’un mélangeur. Si la purée est trop épaisse, vous pouvez ajouter un peu d’eau de cuisson.

 

 

Des nitrates dans les légumes?

Dans le passé, il était recommandé d’attendre avant d’introduire certains légumes plus riches en nitrates comme la carotte, la betterave, le navet et les épinards. Il était aussi conseillé de ne pas utiliser l’eau de cuisson de ces légumes, notamment celle des carottes, pour préparer les purées.

En effet, les nitrates peuvent causer des problèmes de santé chez les très jeunes bébés. Mais, vous n’avez pas à vous inquiéter des nitrates dans les légumes si :

  • vous les offrez à partir de 6 mois, pas avant;
  • vous offrez une variété de légumes.

(Source : INSPQ, Guide Mieux Vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans)

 

 


 

 

Purée de fruits (avec cuisson)

La pomme, la poire, la pêche ou la prune sont des exemples de fruits que vous pouvez cuisiner en purée ou en compote.

 

Préparation

  1. Frotter et rincer le fruit sous l’eau courante. Enlever la pelure. Dénoyauter au besoin.
  2. Couper le fruit en morceaux.
  3. Cuire à la vapeur ou au four à micro-ondes, jusqu’à ce qu’une fourchette s’y enfonce facilement.
  4. Transformer en purée à l’aide d’une fourchette, d’un pilon, d’un robot culinaire ou d’un mélangeur. Si la purée est trop épaisse, ajouter de l’eau de cuisson.

 

La cuisson au micro-ondes

La cuisson au four à micro-ondes est souvent inégale. Il est donc important de bien mélanger les aliments et de vérifier la température avant de les offrir à bébé. Vous éviterez ainsi les brûlures!

 

 


 

 

Purée de fruits (sans cuisson)

La banane, le melon d’eau, la mangue ou l’avocat font d’excellentes purées qui ne nécessitent aucune cuisson. Pratique pour une collation de dernière minute!

 

Préparation

  1. Laver le fruit sous l’eau courante. Retirer la pelure et dénoyauter au besoin.
  2. Réduire en purée à l’aide d’une fourchette, d’un pilon, d’un robot culinaire ou d’un mélangeur.

 

 


 

 

Technique de congélation des purées

Immédiatement après avoir préparé la purée :

  1. Mettre la purée dans des moules à glaçons. Couvrir.
  2. Refroidir au réfrigérateur.
  3. Une fois refroidie, mettre au congélateur de 8 à 12 heures.
  4. Démouler les cubes de purée et mettre dans un sac de congélation.
  5. Inscrire le nom de l’aliment et la date de préparation de la purée sur le sac de congélation.
  6. Vider l’air avant de refermer hermétiquement le sac de congélation. Remettre au congélateur.

 

Fondation OLO | Technique de congélation des purées

 

 


 

 

Durée de conservation des purées

 

 

Réfrigérateur

 

 

Congélateur

 

 

Légumes et fruits

 

2 – 3 jours 2 – 3 mois

(Source : INSPQ, Mieux-vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans)

 

 

Vous avez des questions sur l’introduction des aliments? Consultez notre article «Bébé est prêt à manger : mode d’emploi».