Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Le suivi Olo est un réconfort pour les mamans

30 septembre 2020
Fondation Olo | Témoignage | Bertille

Nous avons discuté avec Bertille, une future maman qui a reçu le suivi Olo pendant la pandémie. Voici ce qu’elle avait à nous dire!

 

Qu’est-ce qui vous a amenée à bénéficier du suivi Olo?

Mon médecin m’a envoyé prendre des cours prénataux. J’ai alors contacté la Clinique communautaire à côté de chez moi. C’est eux qui m’ont donné le numéro de Lina Hu (nutritionniste offrant le suivi Olo à la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles). Lors de mon entretien avec elle, elle m’a posé des questions concernant mes revenus, mon hygiène alimentaire. Au début de ma grossesse, j’ai eu des soucis de santé et j’étais là à titre préventif. C’est là qu’elle m’a parlé du suivi Olo.

 

Comment se passe la relation avec votre intervenante? Comment le suivi se passe pour vous?

C’est vraiment génial! Elle m’apporte vraiment beaucoup d’informations concernant mon alimentation, ce que je peux faire et ne pas faire. Après mon premier entretien, j’ai encore mieux supporté ma grossesse, je suis devenue plus stable par rapport aux troubles que j’avais en début de grossesse. Quand j’ai commencé à prendre les dispositions qu’elle me conseillait, j’ai vraiment commencé à me sentir beaucoup mieux. Il y a vraiment eu un soulagement de me savoir entre les mains de Lina pour ma grossesse. Je ne me sens pas toute seule, c’est très important. Toutes les personnes que j’ai rencontrées ont été là pour moi, elles font vraiment du beau travail!

J’ai connu le suivi tard dans ma grossesse et mes premières rencontres avec Lina ont toujours été durant la pandémie. Tout s’est fait par téléphone et pour les coupons et les outils, elle dépose le tout au secrétariat de la Clinique et je peux passer les prendre.

 

Actuellement, en temps de pandémie, est-ce que cette situation a des conséquences sur votre grossesse?

Oui, c’est assez stressant car je suis toute seule ici avec mon conjoint. Je suis étrangère, ma famille ne vit pas ici. J’avais beaucoup de questions notamment est-ce que j’allais pouvoir la mener à terme car j’ai eu des soucis au début de ma grossesse. Il y a tellement d’inconnues dans une grossesse que forcément on se pose des questions, surtout en temps de pandémie!

Aussi, je m’inquiète beaucoup pour ma famille qui est en Afrique car je ne sais pas comment vont réagir les systèmes de santé là-bas, etc. Tout cela fait que oui, je vis une grossesse plus stressante que ce que j’aurai pensé vivre… Maintenant ça commence à aller mieux.

 

Est-ce que vous vous posez des questions concernant votre accouchement en ces temps de pandémie?

Beaucoup de questions oui car je voudrais vraiment que mon conjoint soit présent. À un moment donné je lisais que peut-être ce ne serait pas possible et j’ai vraiment eu peur. Mais l’hôpital m’a rassuré pour ça, je suis très soulagée!

 

Est-ce que cela a été plus compliqué au niveau de l’épicerie?

C’est mon conjoint qui fait l’épicerie chez nous et lorsqu’il ne trouvait pas certains produits alors il allait dans d’autres épiceries pour les trouver. Donc vraiment, cela n’a pas été un problème pour nous! Je n’ai manqué de rien!

 

Pourquoi l’action de la Fondation Olo est importante selon vous?

Le suivi Olo, c’est un grand soulagement pour les personnes qui sont dans le besoin et qui manquent de revenus à une période particulière de leur vie. En me donnant les coupons, le suivi Olo me permet de mettre de l’argent ailleurs pour préparer au mieux la venue de bébé.

Aussi, le suivi Olo est une très bonne chose car le fait de savoir que quelqu’un pense à moi… Vous savez c’est tellement rassurant, les mots me manquent pour expliquer le soutien que mon intervenante et le suivi m’apportent. C’est un vrai réconfort. Mon intervenante m’appelle tout le temps, j’en ai même parlé à ma mère qui est en Afrique et qui s’inquiète pour moi. Elle est soulagée de me savoir entre de bonnes mains pour accueillir bébé.

Merci à vous de penser à nous, et aux intervenantes de nous accompagner aussi bien durant cette période si particulière qu’est notre grossesse.

 

 


Propos recueillis par Patrick Lopez