Douleurs et allaitement : que faire si ça fait mal?

25 juillet 2019

Vous allaitez bébé, mais vous trouvez ça désagréable? Vous ressentez de la douleur et vos mamelons sont sensibles? Voici quelques astuces pour éviter la douleur et rendre vos moments d’allaitement plus agréables.

 

Corriger la prise du sein

Si vous ressentez une douleur lors de la tétée, il y a de grandes chances que bébé ne prenne pas bien le sein. Une correction de la prise du sein est donc nécessaire.

Si bébé n’ouvre pas assez grande sa bouche pour prendre votre sein et qu’il tète seulement le bout de votre sein, cela peut créer des inconforts. À la longue, cela peut causer de la douleur, des crevasses et même des saignements.

Bébé peut aussi demander à boire plus souvent, car téter le bout du sein donne moins de lait. Plus il tète, plus votre mamelon risque d’être irrité. Certains bébés peuvent aussi se fatiguer et s’endormir au sein sans avoir bu à leur faim. Il est donc important de recommencer la mise au sein pour lui faire prendre une plus grande bouchée. Vous devriez sentir une différence dès que bébé prend mieux le sein.

Signes d’une mauvaise prise du sein

  • Sensation d’inconfort et de douleur lors de la tétée.
  • Mamelon déformé, aplati ou en biseau quand bébé laisse le sein.
  • Présence de gerçure ou crevasse qui peut saigner.

Briser la succion

Si la prise du sein n’est pas bonne, il faut briser la succion et recommencer jusqu’à ce que bébé prenne bien le sein.

Il est important de bien briser la succion lorsque vous enlevez votre bébé du sein pour éviter que vos mamelons ne deviennent douloureux.

Pour retirer bébé du sein sans douleur, insérez doucement votre doigt propre au coin de sa bouche. Vous pouvez aussi lever sa lèvre du haut afin de défaire la succion et retirer votre mamelon facilement.

Fondation Olo | Douleurs et allaitement | Comment briser la succion

Dégager le nez de bébé

Si le nez de bébé est collé sur votre sein ou que sa respiration est bruyante pendant la tétée, il faut dégager son nez.

Modifier légèrement la position de son corps peut aider. Par exemple, vous pourriez rapprocher les fesses et les jambes de bébé contre vous. Si votre main est sur sa nuque, descendez-la sur son dos (voir la vidéo). Cela permet de rapprocher son menton de votre sein et d’incliner légèrement sa tête vers l’arrière pour dégager son nez. Parfois il peut être nécessaire de presser légèrement sur votre sein avec votre doigt pour dégager son nez.

Vous pouvez aussi…

  • Commencer par le sein le moins sensible.
  • Mettre quelques gouttes de lait maternel sur le mamelon à la fin de la tétée.

Allaiter lorsque bébé est calme

La mise au sein est plus difficile si bébé est fâché, pleure ou qu’il a trop faim. Prenez le temps de le calmer avant de lui donner le sein.

 

Varier les positions d’allaitement

Il existe différentes positions pour allaiter. Si vos seins sont plus sensibles ou irrités, varier la position peut aider.

À noter!

  • Les onguents et les crèmes en vente libre peuvent soulager un peu, mais ne corrigent pas le problème.

Ça ne va pas mieux?

Si vous ressentez toujours de la douleur après avoir corrigé la prise du sein, n’hésitez pas à demander de l’aide. Contactez une infirmière ou une nutritionniste à votre CLSC, votre médecin, sage-femme, consultante en lactation ou tout autre personne formée en allaitement. Il existe aussi des organismes communautaires en allaitement et des cliniques d’allaitement qui pourront vous accompagner.

 


Rédaction :

Patrick Lopez, conseiller en communication, Fondation Olo
Julie Strecko, Dt.P., M.Sc, nutritionniste, Fondation Olo