Mon tout-petit est une bibitte à sucre, quoi faire?

Fondation OLO | Mon enfant est une bibitte à sucre

Votre enfant mangerait tout le temps des aliments sucrés? Est-ce normal? Pourrait-il en être malade plus tard? Quoi faire devant cette situation? Voici des réponses à vos questions et des trucs pour vous aider.

 

Une préférence naturelle

Nous naissons tous avec une préférence pour la saveur sucrée. C’est pourquoi votre bébé apprécie le lait maternel qui est légèrement sucré.

Nos goûts pour les aliments se développent dès la grossesse et durant la petite enfance. Il est donc important de faire découvrir à votre enfant, le plus tôt possible, différents aliments, sans sucre ni sel ajouté. Il apprendra ainsi à reconnaître et apprécier le vrai goût des aliments et à aimer les aliments moins sucrés.

 

Le sucre et la santé de mon enfant

Le problème avec le sucre, c’est que plus on en mange, plus on en veut… et plus les risques d’avoir des problèmes de santé augmentent, tels que la carie dentaire, l’obésité et le diabète de type 2.

Si votre enfant mange des aliments sucrés en petites quantités à l’occasion, le risque d’avoir des problèmes de santé est moins grand. Toutefois, il vaut mieux attendre le plus longtemps possible avant d’offrir des aliments ou des boissons sucrés aux tout-petits.

Fondation OLO | Dessert - bonhommes en pain d'épices

Quoi faire?

Soyez un modèle pour votre enfant

Vos habitudes alimentaires influencent celles de votre enfant. Il est donc important de faire votre possible pour donner le bon exemple. Par exemple, mangez plus souvent des aliments sans sucre ajouté, comme des fruits et légumes. Prenez le temps de les savourer et de les faire découvrir à votre enfant. Aussi, suivez les mêmes règles que celles que vous donnez à votre enfant : « des aliments sucrés à l’occasion, pas tous les jours ».

Faites du sucre un aliment « normal »

Réserver les aliments sucrés pour les fêtes rend ces aliments très attirants et donne envie d’en manger plus. Solution : les rendre moins spéciaux. N’attendez pas un anniversaire pour offrir une sucrerie ou un dessert sucré à votre enfant. Et, à l’inverse, lors des « occasions spéciales », offrez des brochettes de fruits et des cubes de fromage, des compotes et des trempettes colorées, des muffins maison.

Évitez les interdits

Votre enfant mangerait « sucré » tout le temps? Aidez-le à apprendre à manger les aliments sucrés de façon responsable. Comment?

  • À l’occasion, offrez-en à toute la famille, y compris à la bibitte à sucre.
  • Déterminez le moment et la portion qu’il peut manger (ex. : « à la collation, chacun aura un biscuit et un verre de lait »).
  • Il fait une crise pour en avoir encore? Vérifiez s’il a faim. Si oui, offrez-lui un aliment plus nutritif tel un fruit, du fromage, des crudités. S’il veut que des aliments sucrés, dites-lui avec douceur que vous le comprenez, mais qu’il y aura d’autres moments pour en manger.

Évitez le chantage et la négociation avec les sucreries

« Termine tes légumes si tu veux avoir un biscuit! »
« Range ta chambre, tu auras des bonbons! »

Le chantage et la négociation avec les sucreries (et tout autre aliment) empêchent votre enfant d’écouter sa . Il ne faut jamais le forcer à finir son assiette pour avoir une sucrerie ni lui donner une sucrerie en récompense.

Pour féliciter votre enfant, optez pour des récompenses qui ne sont pas des aliments :

  • Faites-lui des câlins et dites-lui des mots doux,
  • Jouez ensemble à un jeu qu’il aime,
  • Faites une activité spéciale,
  • Proposez-lui autre chose qui lui fera plaisir.

 

Les habitudes de votre bibitte à sucre ne changeront peut-être pas tout de suite. Mais, avec un modèle positif comme vous, votre enfant élargira petit à petit ses sources de plaisir… pour inclure celle de manger une variété d’aliments!

 


Rédaction : Fondation OLO
Collaboration à la rédaction : Amélie Baillargeon, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.
Révision scientifique : Julie Strecko, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.