Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Le camouflage alimentaire : une bonne idée?

Fondation Olo | Camouflage alimentaire

Il peut être tentant de « cacher » des aliments dans un plat pour que notre enfant les mange sans le savoir. Est-ce une bonne idée?

 

Qu’est-ce que le camouflage alimentaire?

Vous avez cuisiné une délicieuse recette de pâtes au poulet et aux légumes grillés. Votre enfant trie les aliments dans son assiette. Il mange les pâtes et le poulet, mais repousse les champignons et les poivrons. Vous savez pourtant que les légumes sont bons pour lui. Vous avez alors l’idée d’ajouter des champignons et des poivrons en tout petits morceaux dans la sauce de son plat favori. Il les mangera sans le savoir. C’est ce qu’on appelle le camouflage alimentaire!

 

 

Les effets non désirés du camouflage alimentaire

Camoufler des aliments peut sembler une façon efficace pour que votre enfant mange les aliments qu’il apprécie moins. Par contre, ce n’est pas une méthode à privilégier.

 

Voici pourquoi :

1. Ne permet pas de développer ses goûts

Cacher un aliment dans un plat ne permet pas à votre enfant de le découvrir avec ses sens et donc de l’apprécier. Oui, il en mangera ce soir, mais il risque de refuser d’y goûter la prochaine fois. C’est parfois frustrant! Mais rappelez-vous qu’il est normal pour un tout-petit de refuser de goûter un nouvel aliment ou de manger un aliment qu’il appréciait.

Essayez plutôt de trouver des façons pour que votre enfant découvre l’aliment de manière positive.

 

 

2. Peut limiter la variété alimentaire

C’est normal que votre enfant apprécie moins certains plats. Vous aussi, vous avez vos propres préférences! L’important est de lui offrir une variété d’aliments dans son assiette. Vous le laissez ensuite décider ce qu’il va manger. Évitez de tomber dans le piège d’offrir juste ce qu’il apprécie. Par exemple, évitez de toujours proposer la viande sous forme de boulettes ou de toujours cacher les légumes dans une sauce.

 

 

3. Peut créer une mauvaise perception des aliments camouflés

En voulant à tout prix faire manger un certain aliment, on met beaucoup d’importance sur celui-ci. Ça peut amener un dégoût pour cet aliment. Il devient un ennemi! En plus, ça envoie le message que l’aliment n’est pas intéressant tel quel.

 

 

4. Peut affecter la relation de confiance

Vous attendez de votre enfant qu’il vous dise la vérité. C’est la même chose pour lui : il s’attend à ce que vous lui dites vraiment ce qui se trouve dans son plat!  Si votre enfant découvre que vous lui avez menti, il pourrait se sentir trahi. Il deviendra méfiant par la suite et aura peur de goûter à de nouveaux plats.

Vous souhaitez démontrer à votre enfant que l’honnêteté est importante pour vous? La meilleure façon de le faire est de montrer l’exemple!

 

 

Et si je veux améliorer ma recette?

Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas améliorer une recette. Par exemple en y ajoutant des légumes pour avoir plus de vitamines et de fibres. L’important, c’est de ne pas le cacher à votre enfant.

Vous pouvez donc ajouter du chou-fleur dans un potage de légumes de temps en temps, mais pensez à le présenter aussi sous sa forme entière.

 

 

Oui, mais mon enfant est TRÈS difficile!

Il n’y a pas de solution miracle! Continuez d’offrir une variété d’aliments appréciés et moins appréciés. Misez sur l’ambiance agréable aux repas. Essayez de ne pas mettre trop de pression à votre enfant. Si son développement et sa croissance vous inquiètent, discutez-en avec son médecin. Il pourra vous référer à une nutritionniste.

 

 

Le camouflage des saveurs

Avez-vous l’habitude d’ajouter des condiments à vos plats, comme du ketchup ou de la mayonnaise, pour augmenter les chances que votre enfant mange? Comme pour le camouflage, cette méthode n’est pas à privilégier. Elle ne permet pas de développer ses goûts, car les saveurs se ressemblent beaucoup d’un repas à l’autre. Oui, on peut ajouter du ketchup de temps en temps, dans les hamburgers par exemple, mais pas tous les jours!

Fondation Olo | Camouflage alimentaire - camouflage des saveurs

 

 

Quelques astuces pour faire apprécier les mal-aimés aux enfants

  • En famille, amusez-vous à nommer ou à deviner les ingrédients de la recette servie.
  • Invitez votre enfant à toucher l’aliment, le laver et l’ajouter dans la recette.
  • Servez un nouvel aliment avec d’autres aliments plus connus et appréciés par votre enfant.
  • Regardez des livres et des imagiers sur les aliments en famille.
  • Faites un jardin et regardez les légumes pousser!

 

 


 

 

En bref :

  • Le camouflage alimentaire, c’est ajouter un aliment dans un plat dans le but que notre enfant en mange sans le savoir.
  • Camoufler les aliments n’est pas une méthode à privilégier.
  • Cette façon de faire ne permet pas de développer les goûts de notre enfant.
  • Cela peut rendre les aliments cachés encore plus détestés. Notre enfant peut aussi devenir méfiant devant les nouveaux plats.
  • L’important est d’offrir une variété d’aliments, sous différentes formes, et de miser sur le plaisir de découvrir.

 

 


 

Rédaction : Andréanne Poutré, nutritionniste, Dt.P.
Révision scientifique : Fondation Olo