Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Est-ce que je peux attraper la COVID-19 par les aliments?

Fondation Olo | Est-ce que je peux attraper la COVID-19 par les aliments?

Nous sommes confinés à la maison. Nous devons limiter nos déplacements et garder nos distances avec les autres pour ne pas attraper la COVID-19. Mais devons-nous nous préoccuper des aliments que nous mangeons? Pouvons-nous attraper la COVID-19 par les aliments? Voici ce que nous disent le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), Santé Canada et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Aucune preuve de transmission par les aliments

Jusqu’à présent, il n’existe aucune preuve que la COVID-19 peut être transmise par les aliments. Il est donc peu probable que cela se produise. De plus, le coronavirus ne peut pas se multiplier dans les aliments.

 

 

Comment se transmet la COVID-19

Le coronavirus infecte habituellement le nez, la gorge et les poumons. Il se transmet par gouttelettes respiratoires. Ce sont des sécrétions expulsées lorsqu’une personne infectée respire, parle, tousse ou éternue. Ces gouttelettes peuvent ensuite se déposer sur les vêtements, les mains, un objet autour ou toute autre surface.

Vous pouvez contracter le virus en respirant directement ces gouttelettes infectées. Ou encore, en apportant vos mains à votre visage (bouche, nez, yeux) après avoir touché un objet ou une surface contaminée. D’où l’importance de bien se laver les mains.

 

 

Le coronavirus se propage le plus souvent :

  • Par les gouttelettes respiratoires produites lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue
  • Par un contact étroit avec une personne infectée, comme un contact direct ou une poignée de main
  • Par un contact avec des surfaces contaminées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains.

 

Possibilité de trace sur les aliments

Il est possible qu’une personne infectée (porteur du COVID-19) laisse une trace du virus sur l’aliment si ses mains sont contaminées ou encore si elle tousse ou éternue sur l’aliment. D’où l’importance de tousser dans son coude et de se laver les mains.

Selon le MAPAQ, plusieurs virus de la famille des coronavirus peuvent survivre sur des surfaces entre deux heures et neuf jours, selon la nature de la surface et les conditions environnementales (température, humidité, etc.). Cependant, il n’est pas nécessaire de nettoyer tous ses achats.  La clé demeure de se laver les mains fréquemment, spécialement dès le retour à la maison et après avoir rangé les articles et les aliments. Comme c’est toujours le cas, il faut également se laver les mains avant de cuisiner et avant de manger.

 

 

Des mesures rigoureuses ont été mises en places par le MAPAQ et l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour assurer la salubrité des aliments. À ce jour, aucun élément n’indique que les aliments sont une source ou un moyen de transmission de la COVID-19. Les instances suivent de près la situation. Nous demeurons à l’affut des événements. Soyez assuré que nous vous tiendrons informé s’il y a des changements!

 

 

Respecter les règles d’hygiènes minimise les risques

Bien se laver les mains, tousser dans votre coude, éviter de toucher votre nez, votre bouche et vos yeux. Ce sont les règles de basent pour éviter d’attraper le virus ou de le propager.

Les entreprises alimentaires ont également des règles d’hygiène strictes à respecter. Cela limite le potentiel de contamination des aliments par le coronavirus.

Pour plus d’information, voir notre article sur les recommandations à suivre en lien avec les aliments.

 

 


Rédaction : Fondation Olo
Révision scientifique : Julie Strecko, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.