Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Comment conserver une routine alimentaire en confinement?

Fondation Olo | Routine en confinement

En congé comme en confinement, c’est important de garder une routine alimentaire. Vous avez bien le droit de rester en pyjamas toute la journée, mais il est important de maintenir les repas et les collations à des heures régulières. Même quand nos journées ne sont plus autant structurées qu’avant! Sinon, vos tout-petits vous le feront savoir et risquent de devenir très grognons!

 

Pourquoi garder une routine alimentaire?

Les aliments d’un repas restent environ 3 heures dans l’estomac. Cela va varier selon la composition du repas. Après, la faim se fait sentir. Comme les tout-petits sont en pleine croissance, leurs besoins en aliments sont beaucoup plus criants que pour les adultes. Leur faim pourrait devenir incontrôlable si le repas se fait trop attendre. C’est là que les cris et les pleurs risquent de s’en mêler. Malheureusement, les petits ne sont pas toujours bons pour nous donner des signaux lorsque la faim commence à se faire sentir. Il faut donc le prévoir pour eux… avant qu’il ne soit trop tard!

 

Aidez bébé à bien manger en répondant aux questions : où, quand, quoi, comment et combien?

 

Est-ce que les repas doivent toujours être à la même heure?

Non, il y a quand même place à la flexibilité. Vous pouvez donc sortir de l’horaire de repas habituel… et vous lever plus tard que vous ne le feriez habituellement. Maintenez toutefois 3 repas et 2 ou 3 collations par jour. Et idéalement, adoptez un horaire similaire chaque jour. En conservant une routine alimentaire, les repas et les collations pourront ainsi donner un rythme à vos journées. Vous pouvez quand même vous permettre un petit lousse de 15-30 minutes pour vous permettre de souffler un peu. Mais gardez en tête que plus le repas tardera, plus il y a un risque que votre enfant devienne impatient.

 

 

Quand donner une collation?

On ne veut pas que les repas et les collations soient trop rapprochés. Sinon, votre tout-petit risque de ne plus avoir faim au moment des repas. L’idéal est donc d’offrir la collation moins 1h avant le prochain repas.

Si vous vous levez tard, il est possible que la collation du matin soit moins nécessaire. Un déjeuner complet pris autour de 8h30 pourrait ainsi vous permettre de vous rendre directement au diner vers 11h30 par exemple. Demandez tout de même à votre petit s’il veut une collation vers 10h pour éviter une crise de la faim.

 

Voici un exemple de routine de repas :

  • 7h30 – Déjeuner
  • 10h30 – Collation AM
  • 12h00 – Diner
  • 15h30 – Collation PM
  • 17h30 – Souper

 

Si votre tout-petit a soif durant la journée, offrez-lui de l’eau. Du lait ou du jus pourrait lui couper l’appétit pour le prochain repas. Pour l’inciter à boire de l’eau tout au long de la journée, laisser trainer sa bouteille d’eau préférée! En la voyant, il aura certainement envie de prendre une petite gorgée. Assurez-vous toutefois de changer l’eau régulièrement. De l’eau fraîche, c’est bien meilleur!

 

 

Bref, la stratégie à adopter : Planifiez les moments pour les repas et les collations et tentez de les respecter le plus possible. Cela sera rassurant pour votre petit et vous évitera des crises d’estomac vide!

 

 


Rédaction : Fondation Olo
Révision scientifique : Mylène Duplessis Brochu, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.