Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Comment bonifier les repas du commerce?

Fondation Olo | Comment bonifier les repas du commerce?

 

Que ce soit parce que vous aimez le goût ou parce qu’ils sont de bons aliments dépanneurs, les repas congelés ou en boite sont bien pratiques. Surtout lorsqu’on veut limiter les sorties à l’épicerie.

 

 

Comment bonifier des repas du commerce?

L’important est de toujours cibler l’équilibre dans l’assiette. C’est-à-dire avoir des aliments protéinés, des produits céréaliers et des légumes. C’est souvent du côté des légumes que les produits du commerce sont moins généreux. Heureusement, les légumes surgelés ou en conserve, sans oublier les crudités, peuvent compléter le repas facilement.

 

 

Voici quelques exemples d’amélioration que vous pourriez faire :

Macaroni au fromage en boite (Kraft dinner)

  • Au-delà des traditionnelles saucisses à hot-dog, plusieurs aliments peuvent venir compléter le fameux macaroni au fromage. Pensez à la viande hachée ou à du tofu en cube. Comme le tofu ne goûte pratiquement rien, il prendra également le petit goût « fromagé ». Accompagnez le tout de brocoli et le repas est complet!
  • Vous pouvez aussi consommer le macaroni dans sa forme traditionnelle en l’utilisant comme accompagnement à une salade de lentille et légumes ou un repas de boulettes de viande et petits pois.

 

Croquettes de poulet

  • Puisque les croquettes de poulet se mangent avec les doigts, des crudités de concombre et de carottes sont un parfait accompagnement. Quelques morceaux de pain pita compléteront le tout. Vous pouvez même passer les pitas quelques minutes au four pour en faire des croustilles.
  • Les croquettes de poulet se marient très bien avec du riz. Faites-le cuire dans du bouillon de poulet pour lui donner plus de goût. Vous aurez un délicieux riz pilaf. Ajoutez des haricots verts, et voilà!

 

Pizza surgelée

  • Les pizzas surgelées doivent toujours être accompagnées de légumes pour avoir un repas complet. Une salade d’épinards ou de carottes ajoutera de la couleur de l’assiette. Sinon, de simples tranches de tomates feront aussi l’affaire!
  • Selon la pizza choisie, votre repas contiendra plus ou moins de protéines. Si votre pizza contient très peu de fromage et de garniture de viande (pepperoni ou saucisse), il serait préférable d’ajouter quelques noix ou lentilles à votre salade d’accompagnement.
  • Vous pouvez aussi compléter la garniture sur votre pizza en ajoutant des morceaux de viande hachée et de choux-fleurs cuits par exemple.

 

Soupe Ramen instantanée

  • Il s’agit simplement d’une soupe à base de pâte. Même si la saveur est dite aux légumes ou au poulet, elle n’en contient pas. Ajoutez des légumes surgelés qui pourront se réchauffer rapidement en même temps que les pâtes cuisent. Il existe d’ailleurs des mélanges de légumes à base de carottes et haricots spécialement conçus pour les soupes. Pour compléter le tout, vous pouvez même ajouter des morceaux de saumon en conserve directement dans la soupe. Des crevettes décongelées pourraient aussi très bien compléter le repas. Vous pouvez aussi accompagner votre soupe de quelques morceaux de fromage.
  • Un petit truc, ne mettez pas tout le sachet d’assaisonnement, car c’est très salé. Prenez-en seulement la moitié! Vous pourrez alors utiliser le reste une autre fois, pour assaisonner des pâtes nature.

 

 

Les versions maison, une bonne option!

Les repas du commerce sont souvent très salés et gras. C’est donc une bonne idée d’opter pour des versions réduites en sel lorsque c’est possible. Également, en complétant le repas avec des aliments de base, cela permet de diminuer la quantité totale de gras et de sel aux repas. Quoi qu’il en soit, les versions maison seront toujours de meilleures options. Vous pourriez ainsi essayer nos versions de quelques plats du commerce populaires :

 

 

Est-ce que je dois me sentir coupable de manger ces aliments?

Pas du tout! Même si on sait que ces aliments ne sont pas les plus nutritifs et intéressants à consommer, ils peuvent faire partie d’une alimentation saine. L’important c’est de voir l’alimentation dans son ensemble. Les aliments qui les entourent comptent donc tout autant.

 

 


Rédaction : Fondation Olo
Révision scientifique : Mylène Duplessis Brochu, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.