Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Avoir un enfant : une bonne raison d’améliorer son alimentation

Fondation Olo | Avoir un enfant : une bonne raison d’améliorer son alimentation

Vous trouvez qu’il est difficile de s’alimenter sainement? Vous aimeriez améliorer votre alimentation et ainsi offrir des repas plus équilibrés à votre enfant? C’est possible et vous pouvez y allez un petit pas à la fois!

 

Vos habitudes alimentaires devraient-elles être améliorées?

« Je n’aime pas vraiment les légumes », « Je mange du « fast food » quelques fois par semaine », « Je mange un peu n’importe quand », « Je grignote toute la journée », « Je n’aime pas vraiment cuisiner, je préfère les plats tout préparés »….

Est-ce que vous vous reconnaissez? Pensez-vous que vos habitudes alimentaires pourraient être améliorées? Bravo! Le reconnaître est déjà un pas dans la bonne direction.

 

Une alimentation équilibrée, c’est quoi?

C’est manger :

  • Une variété d’aliments peu transformés
  • De tous les groupes alimentaires
  • En quantité adéquate
  • Selon un horaire régulier

C’est manger une assiette équilibrée aux repas la plupart du temps.

 

 

Pourquoi vos habitudes alimentaires sont importantes pour votre enfant?

Avoir une alimentation équilibrée durant la grossesse aide votre bébé à bien se développer. Bébé se nourrit aussi avec les aliments que vous consommez. Ainsi, vos habitudes alimentaires peuvent avoir un impact sur votre enfant avant même sa naissance.

Suite à la naissance de bébé, vous agissez comme modèle auprès de lui. Il aura donc tendance à manger comme vous. Les comportements alimentaires qu’il adopte quand il est jeune auront une grande influence sur ses choix alimentaires plus tard. C’est pendant qu’il est petit qu’il découvre les aliments et commencer à les apprécier. C’est donc le moment parfait pour lui permettre de faire des découvertes.

De plus, votre enfant est en période de croissance importante. Il a de grands besoins, mais un petit estomac. Comme chaque bouchée qu’il met dans sa bouche compte, il est préférable de lui proposer des aliments nutritifs.

 

Voilà de bonnes raisons pour améliorer votre alimentation!

 

 

C’est le moment de changer!

Changer ses habitudes alimentaires est difficile. La venue d’un enfant peut toutefois être un bon élément déclencheur! Cette motivation sera essentielle pour passer à l’action.

Il n’est jamais trop tard pour améliorer ses habitudes alimentaires. Toute amélioration que vous apportez à vos habitudes alimentaires peut avoir un impact positif sur votre santé. Cela aura aussi une influence sur l’alimentation de votre enfant, donc sur son développement et sur sa santé. Rappelez-vous que vous êtes un modèle pour votre enfant. Il voudra vous imiter!

 

 

Quelques suggestions pour passer à l’action

  • Patience

Oui c’est vrai, ça prend beaucoup de volonté et d’efforts pour réussir à changer des habitudes bien ancrées. Ça vous prendra aussi de la patience envers vous-même. Vos papilles gustatives doivent se réhabituer tranquillement à goûter la vraie saveur des aliments. Elles doivent redécouvrir le goût des aliments moins sucrés, moins salés et moins gras.

 

  • Le plus facile en premier

Ce n’est probablement pas réaliste de tout changer en même temps! Commencez par ce qui vous semble le plus facile. Pour vous, c’est peut-être :

Choisissez un objectif. Lorsque vous vous sentez confiant, essayez d’améliorer un autre aspect.

 

  • Planifiez

Planifier ses repas peut grandement aider à préparer des repas plus équilibrés. Cela permet même d’économiser des sous. Vous pouvez commencer par planifier un repas par semaine. Puis lorsque ça devient plus facile, augmentez à deux repas, et ainsi de suite. Utilisez notre planificateur de repas pour vous aider!

 

  • Ce que vous aimez au menu

C‘est plus facile de commencer en ajoutant des aliments que vous aimez à votre alimentation.

Quels légume et fruit aimez-vous? Quand pouvez-vous les mettre au menu? Comment pouvez-vous les apprêter? Par exemple, si vous aimez les pommes, pourriez-vous en ajouter des morceaux à votre gruau ou à votre bol de céréales le matin?

Quel plat cuisiné maison aimez-vous? Est-il équilibré? Que pourriez-vous y ajouter pour qu’il le devienne? Par exemple, si vous aimez cuisiner un plat de macaronis gratinés, pourriez-vous choisir des pâtes de blé entier ou encore y ajouter des légumes grillés?

Quelles recettes auriez-vous envie d’essayer pour ajouter plus de variété? Par exemple, si vous aimez les hamburgers, pourriez-vous essayer une recette de burger de saumon et l’accompagner d’un légume que vous aimez?

 

  • On se motive en famille!

Essayez d’impliquer tous les membres de votre famille. Ce sera plus facilitant et motivant! Par exemple, choisissez en famille un nouvel aliment à ajouter au menu.

 

  • Donnez-vous le droit de ne pas aimer ça

Forcez-vous à goûter aux aliments dans votre assiette, mais permettez-vous de ne pas aimer ça. Vous pouvez dire par exemple à votre enfant : « J’ai goûté, mais on dirait que ce soir ma bouche n’aime pas beaucoup le poisson. » Peut-être que votre enfant a apprécié le repas. Si votre enfant est assez vieux, vous pouvez lui demander : « Qu’est-ce que tu as aimé dans le plat de poisson? ». Votre enfant aussi peut vous influencer positivement!

 

Personne n’est parfait!

C’est possible et même normal de ne pas avoir une alimentation équilibrée en tout temps. Par exemple, lors d’une sortie au restaurant, d’une soirée spéciale ou après une journée plus difficile. L’important est de manger aussi souvent que possible une variété d’aliments nourrissants.

 

Peu importe d’où vous partez, dites-vous que chaque petit changement compte. Et aussi, n’oubliez pas de vous féliciter. Vous essayez d’améliorer vos habitudes alimentaires pour le bien de votre enfant, ce n’est pas rien!

 

 


 

En bref :

  • La venue d’un enfant peut être un bon moment pour améliorer son alimentation.
  • Offrir une alimentation équilibrée à son enfant est important, parce qu’il est en période de croissance et parce qu’il développe ses goûts et ses habitudes alimentaires.
  • Il n’est pas facile d’améliorer ses habitudes alimentaires, mais il est possible de le faire petit à petit.
  • Il n’est jamais trop tard pour changer ses habitudes alimentaires. Chaque petite amélioration compte pour le bien de toute la famille.

 


 

 

Rédaction : Andréanne Poutré, nutritionniste, Dt.P.
Révision scientifique : Fondation Olo