Menu

Blogue

RecettesAlimentationGrossesseAllaitementBébéJeux et outilsVidéosTémoignagesDossiers

Allergie alimentaire : mon bébé est-il à risque?

Fondation Olo | Allergie alimentaire : mon bébé est-il à risque

Que vous soyez allergique ou non, il se peut que votre enfant développe des allergies alimentaires. Quels sont les risques? Comment les réduire? Voici des réponses à vos questions.

 

 

Mon bébé est-il à risque de développer des allergies alimentaires si…

1.  Je suis allergique

Oui. Le risque est plus élevé si vous souffrez d’une allergie alimentaire ou d’un autre trouble allergique, tel que :

  • L’asthme
  • L’eczéma
  • La rhinite allergique

 

Même si le risque est plus élevé, ce n’est pas garanti que votre enfant aura des allergies alimentaires. Moins d’un enfant sur douze développe une allergie alimentaire tôt dans la vie. Cette allergie peut toutefois disparaître en vieillissant.

 

Saviez-vous que?

  • Plus de 65 % des allergies au lait, aux œufs et au blé disparaissent en vieillissant.
  • 10 à 20 % des allergies aux noix et aux arachides disparaissent en vieillissant.

 

 

2.  Mon conjoint et mes enfants sont allergiques

Oui. Le risque pour votre bébé est plus élevé si votre conjoint ou vos enfants souffrent d’un trouble allergique (incluant les allergies alimentaires).

Le risque est encore plus élevé si vous et votre conjoint avez tous les deux un trouble allergique.

 

Saviez-vous que?

Le risque d’allergie augmente de 30% si un des deux parents est allergique. Il peut aller jusqu’à 80% si les 2 parents sont allergiques.

 

 

3.  Un membre de ma famille éloignée est allergique

Le risque est moins élevé avec les autres membres de la famille (oncle, tante, cousin, cousine, grands-parents). Donc, si votre oncle ou votre cousine est allergique, il y a peu de chance que cela affecte votre bébé.

 

Saviez-vous que?

Votre bébé est plus à risque d’avoir une allergie alimentaire s’il souffre déjà d’un trouble allergique tel que l’eczéma.

 

 

4.  Personne dans ma famille n’est allergique

Il n’y a pas d’allergies dans la famille? Tant mieux! Mais, cela ne garantit pas à 100% que votre bébé ne sera jamais allergique. Pour 10 à 15% des cas d’allergies alimentaires, il n’y a pas d’allergie dans la famille.

 

Saviez-vous que?

Éviter certains aliments durant la grossesse et l’allaitement ne diminue pas le risque d’allergie alimentaire.

 

 

Puis-je réduire le risque d’allergie alimentaire chez mon bébé?

Oui, lorsqu’il sera temps d’introduire les aliments à bébé. Offrez les aliments allergènes le plus tôt possible pour diminuer les risques d’allergies.

 

 


Rédaction : Emmanuelle Dubuc-Fortin, Dt.P.
Collaboration : Julie Strecko, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.