Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
6 septembre 2021

Comment prévenir l’intoxication alimentaire?

Vous est-il déjà arrivé d’être malade après avoir mangé un reste de nourriture qui traînait dans le fond de votre réfrigérateur? Si oui, vous avez probablement été victime d’une intoxication alimentaire! Les intoxications alimentaires peuvent toutefois être évitées en respectant quelques conseils.

Une intoxication alimentaire, c’est quoi?

Une intoxication alimentaire c’est lorsque vous êtes malade après avoir mangé un aliment. L’aliment peut sembler bien normal, mais contenir des bactéries, un virus, des parasites, etc. C’est généralement quelques heures après avoir mangé que les effets se feront sentir. Toutefois, les symptômes peuvent prendre quelques jours à se manifester.

Les symptômes les plus fréquents sont les nausées, les vomissements, les diarrhées, les maux de ventre, la fièvre et les maux de tête.

Quels sont les risques pour la santé?

Une intoxication alimentaire n’est habituellement pas dangereuse pour les gens en santé. Certaines personnes peuvent toutefois être plus affectées. C’est le cas des tout-petits et des femmes enceintes qui ont un système immunitaire plus fragile.

Chez la femme enceinte, une intoxication alimentaire peut aussi avoir un impact sur son bébé en formation. Il pourrait alors y avoir une fausse couche, une malformation ou une naissance prématurée. Il faut donc être doublement vigilant!

Comment éviter une intoxication alimentaire?

Vous réduirez grandement les risques d’intoxications alimentaires en portant attention aux aliments que vous mangez et à la façon que vous les manipulez.

Choisir les aliments

Certains aliments ne sont pas adaptés pour les femmes enceintes et pour les tout-petits. Il sera alors important de bien conserver, laver et cuire les aliments avant de les consommer pour éliminer les risques d’intoxication.

Avant de cuisiner

  • Laver vos mains avec du savon pendant au moins 20 secondes

Pour retirer tous les microbes qui pourraient s’y trouver.

  • Nettoyer les comptoirs et les surfaces de travail

Pour réduire le risque de contaminer les aliments que vous cuisinerez.

Utilisez de l’eau chaude savonneuse et un chiffon propre pour nettoyer les surfaces de travail avant de commencer la cuisine.

  • Préparer les aliments avant de les utiliser

    • Rincer vos légumes et vos fruits à l’eau avant de les couper ou de les manger
      Pour enlever les microbes qui pourraient se trouver sur la surface des fruits et légumes. Les légumes et les fruits ont souvent été manipulés par plusieurs mains du champ à votre assiette. Cela permet donc de retirer toutes les bactéries non désirables. N’hésitez pas à utiliser une brosse pour les légumes et les fruits à peaux épaisses et irrégulières, comme les melons et les pommes de terre.

    • Décongeler les aliments de manière sécuritaire
      La décongélation dans le réfrigérateur est la méthode la plus sécuritaire pour décongeler des aliments. Comme cela demande du temps, prévoyez la décongélation d’avance.

      Vous pouvez combiner la décongélation et la cuisson des aliments. Il serait ainsi possible de cuire à la poêle de la viande hachée congelée pour l’utiliser, par exemple, dans notre recette de macaroni chinois.

      Il est aussi possible de décongeler les aliments en les plongeant sous l’eau froide. Il sera alors important de s’assurer que l’aliment est bien couvert d’eau et de changer souvent l’eau pour qu’elle soit bien froide, soit environ aux 30 minutes.


Il est fortement déconseillé de décongeler les aliments directement sur le comptoir. La température de la pièce favorise la croissance des bactéries dans les aliments et augmente les risques d’intoxications alimentaires.

Pendant la cuisine

  • Utiliser des ustensiles propres

Pour éviter de contaminer vos aliments avec des ustensiles mal lavés.

  • Éviter la contamination croisée

La contamination croisée, c’est le passage de microbes d’un aliment cru à un aliment prêt-à-manger. Cette contamination peut se faire par le contact direct d’un aliment, mais aussi par les mains, les instruments de cuisine ou un comptoir. Il est donc important de laver tout ce qui a été en contact avec des viandes, volailles, poissons, fruits de mer ou œufs cru(e)s avec du savon. Puis, tout désinfecter avec un désinfectant du commerce et rincer à l’eau.

Voici des exemples de contamination croisée et comment les éviter :

    • Jus de viande crue qui coule sur de la laitue dans le sac d’épicerie
      Solution : mettre la viande crue dans un sac séparer des aliments prêt-à-manger. Aussi, vous pouvez utiliser un sac en plastique supplémentaire pour éviter que l’emballage d’origine ne se perce.
    • Un couteau utilisé pour couper de la viande crue et ensuite utilisé pour couper du pain
      Solution : bien laver les instruments entre les utilisations
    • Une planche qui a servi pour du poisson cru et ensuite utilisé pour couper du melon
      Solution : bien laver les surfaces de travail entre les utilisations
    • Une assiette qui est utilisée pour mettre la viande crue d’un côté et la viande cuite de l’autre côté
      Solution : Utiliser deux assiettes différentes. Une pour la viande crue et une pour la viande cuite. Et bien laver l’assiette de la viande crue après utilisation.
    • Des mains qui ont manipulé du poulet cru et ensuite des assiettes pour le repas
      Solution : Bien laver les mains après avoir manipulé des aliments crus.

Le lave-vaisselle permet de nettoyer et désinfecter les ustensiles simplement!

N’oubliez pas de laver vos mains régulièrement lorsque vous cuisinez! Après avoir manipulé des aliments crus, comme la viande et le poisson, mais aussi après avoir éternué, vous être mouché, être allé aux toilettes ou avoir fumé.

  • Cuire suffisamment les aliments

Plusieurs aliments non suffisamment cuits sont à risque de causer des intoxications alimentaires. C’est le cas des viandes, des volailles, des poissons, des fruits et mers et des œufs. La cuisson permet de détruire les bactéries, les virus et les parasites nuisibles. Il est donc important de s’assurer de cuire à la bonne température les aliments. Dans le doute, il est mieux de cuire légèrement trop vos aliments pour diminuer les risques. Un thermomètre à cuisson sera votre meilleur allié pour réussir la cuisson des aliments, car il n’est pas toujours possible de se fier à l’apparence de l’aliment.

Après la cuisine

  • Réfrigérer ou congeler vos restes rapidement

Une fois la popote terminée, il est important de bien ranger les restes pour éviter le gaspillage. Transférer les aliments dans des contenants refermables en plastique réutilisable ou en verre. Transvider aussi les restes de vos conserves utilisées dans des contenants bien fermés et placer le tout au réfrigérateur.

Les restants ne doivent pas rester plus de deux heures à la température de la pièce!

Placez les restants au réfrigérateur. Pour les aliments chauds, laissez le couvercle légèrement ouvert dans le frigo pour que l’air s’échappe. Fermez les contenants lorsque les aliments sont bien refroidis.

Si vous ne pensez pas utiliser vos restes dans les 3 prochains jours, placez-les au congélateur lorsque l’aliment sera bien refroidi.

  • Re-laver tout!

Il ne faut pas oublier de bien nettoyer les instruments de cuisine et les surfaces de travail lorsque vous avez terminé de cuisiner. À votre eau chaude savonneuse!

  • Changer vos linges régulièrement

Pensez changer vos linges à vaisselle, serviettes à mains et chiffons régulièrement. Idéalement, il faudrait les changer à chaque jour. Lavez-les régulièrement à l’eau chaude et séchez-les à la sécheuse pour éliminer les bactéries qui pourraient s’y loger.

Consultez notre aide-mémoire!

Avec ces précautions, les risques d’intoxications alimentaires seront grandement diminués. Pour vous aider lorsque vous cuisinez, utilisez notre aide-mémoire. Vous pourrez ainsi manger en toute sécurité!

Recherche et rédaction : Astrid Carignan, stagiaire en nutrition

Révision scientifique : Mylène Duplessis Brochu, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.