Nouveau trio d’aliments Olo : plus de légumes pour les familles!

Trio légumes

 


En 2021, à la veille de ses 30 ans, forte d’un tournant et de résultats positifs de l’implantation d’un nouveau coupon de légumes, la Fondation Olo annonce officiellement la fin des coupons de jus d’orange et le nouveau trio d’aliments Olo. Et quoi de mieux que l’Année internationale des fruits et des légumes, décrétée par l’Assemblée générale des Nations Unies pour annoncer ce tournant majeur et voir que les légumes ont su trouver encore plus leur place dans l’assiette des familles!

 

En revenant aux origines de la Fondation Olo en 1991, ce sont les premières lettres des aliments remis (Œufs, Lait et Orange) qui ont donné le nom à cette initiative pour la santé des bébés. Le choix de ces aliments n’était pas anodin. Ils ont été privilégiés pour leur accessibilité, leur qualité nutritive, leur utilisation courante et leur polyvalence, en plus de permettre à la femme enceinte de combler ses besoins quotidiens en énergie, protéines, calcium, vitamines C et D, des éléments essentiels pour sa santé et celle de son bébé à naître.

En octobre 2019, après discussions et recherches sur la pertinence du jus d’orange dans le trio, une première amorce a été faite, celle d’introduire des légumes surgelés à l’offre d’aliments Olo. L’introduction d’un nouvel aliment dans le trio d’aliments à l’origine d’Olo marquait une étape historique pour la Fondation qui, grâce à un partenariat avec l’entreprise Bonduelle, souhaitait mettre plus de légumes dans l’assiette des familles.

 

Pourquoi la fin des coupons de jus d’orange?

 

Jus d'orangeL’orange a été intégrée au trio Olo à l’origine pour son apport en vitamine C. Néanmoins, au fil des années, plus de jus que d’oranges entières a été distribué pour des questions de disponibilité, d’accessibilité et de stabilité des prix. Depuis la création de la Fondation et le choix d’aliments originel, les connaissances en nutrition ont évolué et certains constats ont remis en question la présence du jus d’orange dans le trio d’aliments :

  • De plus en plus, les effets dommageables d’une trop grande consommation de sucre sont documentés et médiatisés.
  • Aussi, nous remarquons une plus grande prévalence du gain de poids gestationnel excessif et celle-ci est plus élevée chez les femmes qui débutent leur grossesse avec un surplus de poids.
  • Enfin, selon un rapport de l’Institut national de santé publique du Québec (2017), entre 1989 et 2012, la prévalence du diabète gestationnel a presque triplé au Québec, et ce, particulièrement chez les mères vivant dans un milieu défavorisé.

Les boissons sucrées, incluant les jus, contribuent considérablement à la hausse de la consommation de sucre libre dans la population et à l’augmentation des problèmes qui y sont liés. C’est d’ailleurs ce constat qui a amené Santé Canada à recommander d’éviter la consommation de jus dans son Guide alimentaire, sorti il y a tout juste 2 ans.

Prenant acte de ces différents aspects, la Fondation Olo, épaulée par son comité d’expertes en nutrition et périnatalité, a procédé à la révision de son offre d’aliments durant la grossesse. Grâce à ses membres actives et impliquées, la Fondation Olo a pu adopter une ligne claire :  si l’arrivée des légumes surgelés fait suite à une réflexion sur la place du jus d’orange dans l’intervention nutritionnelle Olo, elle exprime surtout la conviction que de donner accès à des légumes dans le contexte des suivis Olo est un pas concret vers l’adoption de saines habitudes alimentaires tôt dans la vie.

 

Pourquoi avoir choisi les légumes surgelés? 

 

Légumes surgelésLes résultats de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes réalisée par Statistique Canada (2016) montrent que seuls 55 % des Québécoises consomment au moins 5 fruits et légumes par jour. Ce taux diminue pour celles qui sont moins scolarisées, vivent avec un faible revenu ou sont en situation d’insécurité alimentaire.

Ainsi, en toute cohérence avec la mission de la Fondation qui s’est élargie dans les dernières années, la remise de légumes surgelés est davantage guidée par un objectif d’encourager l’acquisition de saines habitudes alimentaires que de combler un besoin nutritionnel précis. Alors que les habitudes alimentaires du bébé se construisent durant les 1000 premiers jours de sa vie, il est primordial de saisir cette occasion de développer des comportements sains qui persisteront.

Dans le cadre de l’intervention nutritionnelle Olo, les légumes surgelés comportent de nombreux avantages :

  • Ils ont une qualité nutritionnelle tout aussi intéressante que le produit frais.
  • Il en existe une grande variété de choix et de mélanges.
  • Le produit est accessible à l’année.
  • La disponibilité est grande dans les commerces d’alimentation partout au Québec.
  • Leur coût est relativement faible (notamment par rapport aux fruits surgelés) et prévisible.

 

 « Les légumes sont souvent l’item manquant des repas. Les avoir gratuitement stimule l’idée de les inclure dans un repas cuisiné. Les intervenantes ont une bonne occasion, à la remise des coupons, de parler de l’importance de consommer des légumes et de ressortir toutes les idées de recettes faites à partir de légumes surgelés, notamment les recettes Olo. » – Une intervenante au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

 

Le nouveau trio d’aliments Olo, un choix concluant et sans équivoque

 

Repas en famillePlus d’un an après l’introduction des légumes surgelés, on peut dire que l’évolution du trio Olo est une réussite. L’aliment est très largement accepté et apprécié des familles, mais aussi des intervenantes qui remettent les coupons. Selon un sondage effectué auprès de celles qui accompagnent les femmes enceintes au cours de leur suivi Olo, 98 % sont satisfaites de la nouvelle offre de coupons de légumes surgelés, car ils permettent de renforcer les messages pour bien manger et cuisiner.

Du côté des familles, 87 % des femmes enceintes qui ont reçu des coupons de légumes surgelés les utilisent. De plus, 84 % des intervenantes disent que ces coupons spécifiquement les encouragent à préparer des repas cuisinés à la maison. Toujours selon les intervenantes, les mères démontrent une grande ouverture et sont très satisfaites de la variété des mélanges de légumes surgelés offerts.

Même si un changement d’habitudes alimentaires ne se fait pas en quelques jours, l’accompagnement offert par les intervenantes Olo, couplé à la remise des aliments durant la période clé des 1000 premiers jours de vie demeure une façon efficace de favoriser l’adoption de saines habitudes alimentaires. En ce sens, le virage vers les légumes illustre bien la pertinence et l’évolution de la mission.

 

Des nouveaux outils qui font place aux légumes surgelés 

 

Sur le Blogue Olo, un dossier regroupe des articles sur 10 astuces pour manger plus de légumes, Comment choisir et maximiser les aliments en conserve et surgelés?, 7 raisons d’adopter les aliments surgelés et en conserve, une infographie sur les légumes surgelés ou encore le document Quoi faire avec les légumes surgelés?  regroupant des recettes et des façons de remplacer les légumes frais par des légumes surgelés ont été mis à disposition des parents afin de les accompagner au dans l’intégration 

 

Soutien de Bonduelle

 

BonduelleSi la Fondation Olo a pu aller de l’avant avec ce virage, c’est grâce à un nouveau partenariat avec Bonduelle, qui a rapidement adhéré à notre mission. Entre 2019 et 2021, le soutien de Bonduelle aura atteint 150 000 $. Le petit plus ? Le coupon est échangeable contre des légumes surgelés Arctic Gardens qui proviennent du Québec!

« Nous estimons qu’il est de notre devoir de contribuer à assurer une saine alimentation aux futures mamans et aux jeunes familles, tout en contribuant à améliorer les habitudes alimentaires. Notre engagement auprès de la Fondation Olo est une manière concrète de faire en sorte que les enfants puissent apprécier la saveur des légumes tôt dans la vie. »- Christian Malenfant, vice-président marketing de Bonduelle.