12 mois et plus

Bébé mange la même chose que la famille. On s’en réjouit pour plusieurs raisons. On peut s’amuser à choisir des plats qui plairont à la fois à notre tout-petit et aux plus grands. En plus, ça nous fait gagner du temps en cuisine et à table. Il devient plus facile de recréer une routine autour des repas et notre influence sur bébé est encore plus grande car il nous voit manger la même chose que lui.

Cuisiner : mon choix pour offrir des repas sains

La période des purées est derrière. Ce qu’on cuisine pour toute la famille permet à bébé de découvrir de nouvelles textures, saveurs et goûts. C’est ainsi que bébé continue son aventure alimentaire.


5

trucs pour cuisiner

  1. Je continue mes bonnes habitudes de planification des repas de la semaine
  2. Je continue d’intégrer progressivement de nouveaux aliments à l’alimentation de bébé
  3. Je prépare des repas équilibrés qui comprennent des aliments de tous les groupes alimentaires
  4. Je fais des substitutions dans certaines recettes pour les bonifier. Par exemple, je remplace une partie de la viande dans les repas par des lentilles
  5. Je cuisine souvent en présence de bébé et je lui fais découvrir des aliments en lui parlant de ceux-ci et en l’invitant à les manipuler
5

effets positifs

  1. Je prends plaisir à cuisiner et je suis fier des nouvelles compétences que je développe
  2. Je favorise le développement d’habitudes alimentaires saines et durables pour bébé
  3. Mon bébé développe son autonomie
  4. Je stimule l’intérêt de bébé envers la cuisine et les aliments et favorise son développement langagier et cognitif
  5. Je passe de bons moments en famille lors de la préparation de repas

En conclusion

Il y a des jours où cuisiner est un plaisir … et probablement d’autres où vous prendriez congé. Mais une chose est certaine : avec l’expérience, vos compétences se développent et vous cuisinez avec plus de facilité pour toute la famille. Bébé s’intéresse à ce qui l’entoure : on peut lui parler, lui faire toucher à des aliments et des ustensiles.


J’offre une assiette équilibrée

Bébé a déjà 1 an! Je peux maintenant lui offrir les mêmes repas équilibrés, variés et colorés qui sont consommés par le reste de la famille. En plus des parents, les frères et sœurs, l’entourage deviennent des modèle que bébé observe et imite.


5

trucs pour bien manger

  1. J’offre progressivement une assiette équilibrée et colorée à bébé. Les légumes lui apporteront beaucoup de couleurs!
  2. Je mange la même chose que bébé pour être un bon modèle pour lui et je lui parle des aliments tout en l’encourageant à exprimer ses préférences alimentaires
  3. Nous mangeons à des heures régulières et je prévois des collations
  4. Je continue de respecter les signes que bébé n’a plus faim. J’écoute et je respecte aussi les miens!
  5. Je privilégie une alimentation variée en suivant les saisons ou en m’inspirant, par exemple, des recettes proposées par OLO
5

effets positifs

  1. Je favorise le développement des goûts alimentaires de bébé
  2. Je favorise le développement du langage et l’expression de bébé en lien avec l’alimentation
  3. Je favorise le développement et la croissance optimale de bébé
  4. J’encourage l’écoute des signaux de faim et de satiété et donc le développement de comportements alimentaires sains
  5. J’optimise la santé de toute la famille et bien manger devient une valeur importante pour nous

En conclusion

Bébé n’apprécie pas certains aliments que vous lui proposez? C’est normal. Cette période en est une de découvertes et il est probable que les aliments que vous lui offrez ne soient pas consommés du premier coup. Répéter les expériences reste la meilleure façon d’en arriver à ce qu’il les apprécie.


Toute la famille partage le même repas

Bébé grandit et il prend de plus en plus conscience de sa place lors des repas en famille! Offrir un contexte de prise de repas et une routine alimentaire agréables, le sécurise et l’aide à développer des comportements alimentaires sains.


5

trucs pour manger en famille

  1. Toute la famille partage les mêmes aliments
  2. Je laisse bébé décider lorsqu’il n’a plus faim, mais je l’aide en lui posant des questions, sans pression. Par exemple, je peux lui demander s’il a encore faim ou s’il a encore de la place dans son ventre.
  3. Je continue d’instaurer une routine agréable et sécurisante en mangeant à des heures fixes dans un lieu propice à la prise des repas
  4. J’évite les sources de distraction et je ferme la télévision afin que bébé et toute la famille soient attentifs à leurs signaux de satiété
  5. Nous prenons le temps de manger en famille dans le plaisir dans une ambiance détendue
5

effets positifs

  1. Je suis un modèle positif pour bébé et je suis de plus en plus à l’aise avec mon rôle et mes responsabilités de parent
  2. Bébé apprend à respecter ses signaux de satiété parce qu’il y est plus attentif
  3. Bébé est sécurisé par la routine alimentaire familiale
  4. Bébé développe des comportements alimentaires sains
  5. La cohésion familiale est favorisée par la prise des repas en famille

En conclusion

On ne connaît pas de famille où chaque jour c’est l’harmonie parfaite autour de la table. Entre la fatigue de l’un et le refus de manger de l’autre, le moment du repas peut amener son lot de stress. Surtout, ne vous culpabilisez pas quand les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez.