Apprendre à se faire confiance

05 décembre 2017
  • Partager
Fondation OLO | Témoignage | Françoise Paradis

" J’ai eu mon fils à l’âge de 17 ans. Mon copain et moi étions aux études, je partais en appartement vivre une nouvelle vie d’adulte dans laquelle j’étais projetée et je n’avais pas beaucoup de moyens… C’est au CLSC que nous avons eu accès au suivi OLO.

J’ai alors rencontré une infirmière qui m’a offert un suivi personnalisé durant ma grossesse et après la naissance de mon garçon. Elle me rencontrait une fois par mois, me remettait les coupons pour les aliments OLO (pour des œufs, du lait et du jus d’orange) et me donnait beaucoup d’information sur l’alimentation. J’étais jeune, j’apprenais à vitesse grand V tout de ma nouvelle vie d’adulte et une bonne alimentation était essentielle pour mon bébé comme pour moi.

J’ai rapidement développé une belle relation avec elle. Je sentais qu’elle me faisait confiance et je me sentais compétente quand j’allais la voir.

- Françoise

J’ai rapidement développé une belle relation avec elle. Je sentais qu’elle me faisait confiance et je me sentais compétente quand j’allais la voir. Plutôt que de me dire ce que je devais faire, elle me donnait des outils, des ressources, me faisait voir un éventail de possibilités, me transmettait les compétences qui m’ont permis de faire de bons choix (mes propres choix).

Après la naissance de mon garçon, elle a continué le suivi avec moi. Je pouvais voir l’évolution de mon bébé et bien adapter son alimentation à chaque nouvelle étape. Tout se passait bien, alors c’était valorisant.

Comme j’étais jeune, que j’avais beaucoup de chose à apprendre en même temps, c’était bien d’avoir un guide à l’extérieur de ma famille, qui m’aidait à réfléchir globalement sur ma situation, sans jugement. Je me sentais avec elle comme une personne compétente, capable de se faire un plan de vie, de faire son chemin et d’avancer. Cette relation a eu beaucoup d’importance dans ma perception de moi-même et la confiance en mes propres capacités.

Fondation OLO | Témoignage | Maman | Françoise Paradis

Le fait d’avoir un enfant à un jeune âge ne m’a pas empêchée d’avoir des projets. Mon garçon aura 18 ans dans quelques jours. C’est une belle personne. Après un secondaire à sport-étude, il étudie au Cégep où il a choisi un double DEC en langue et en sciences humaines (trop d’intérêt pour ces deux matières!). Il a aussi deux frères, dont je suis tout aussi fière. J’ai une maison au bord du fleuve que j’ai acquise seule par mes propres moyens et je termine un doctorat en philosophie à l’Université de Montréal. Je suis également chargée de cours à l’Université du Québec à Rimouski où j’enseigne l’éthique et j’entame sous peu un post-doctorat à l’Université Laval.

Bref, malgré les difficultés qui semblent se présenter à certaines étapes de notre vie, avec les ressources et la confiance en soi, il est possible de saisir les opportunités et de mener une vie qui nous corresponde et nous passionne. Et j’espère plus que tout transmettre cette conviction à mes enfants, comme aux jeunes mamans que je côtoie."

Françoise Paradis

Propos recueillis par : Émilie Russo

 

***

Donner à la Fondation OLO, c’est une merveilleuse façon de prendre soin des tout-petits et de leur donner un bon départ dans la vie!