5 trucs pour avoir une alimentation saine pendant la grossesse

03 mai 2017
Fondation OLO | Alimentation saine pendant la grossesse

Bien manger n’est pas compliqué et ne devrait pas l’être pendant la grossesse non plus! C’est vrai qu’une femme enceinte doit manger pour deux (pas en quantité, mais en qualité!) puisque tout ce que bébé a besoin pour grandir vient d’elle.

Vous verrez qu’avec ces quelques principes, avoir une alimentation saine pendant la grossesse, c’est tout simple!

 

1. Manger plus, tout en écoutant sa faim

Comme la maman mange aussi pour son futur bébé, ses besoins en énergie sont augmentés. Il faut donc manger un peu plus, oui, mais la différence n’est pas énorme. Deux ou trois portions supplémentaires par jour sont souvent bien suffisantes. Par exemple, une pomme, un muffin maison et un verre de lait de plus au courant de la journée feront l’affaire.

Même enceinte, écouter sa faim demeure le meilleur guide pour savoir la quantité à prendre aux repas. Ne vous inquiétez donc pas si vous oubliez de manger davantage puisque votre estomac, lui, vous dira quand manger et quand arrêter. En écoutant sa faim, le corps devrait avoir toute l’énergie nécessaire pour avoir un gain de poids suffisant pendant la grossesse et permettre à bébé de se développer.

La prise de poids est souhaitable et normale pendant la grossesse. En aucun cas il ne faudrait se priver ou se mettre au régime, car cela pourrait être dommageable pour le fœtus. Si vous avez peur d’avoir de la difficulté à retrouver le poids que vous aviez avant d’être enceinte, plusieurs trucs peuvent faciliter la perte de poids après l’accouchement.

 

2. Manger régulièrement

Manger régulièrement, c’est manger aux 3-4 heures environ. Ça veut dire de prendre trois repas par jour, mais aussi des collations. Cela permet de combler les besoins de la maman sans prendre de trop grosses portions. On diminue donc les risques de nausée, de vomissement et de brûlure d’estomac. Manger régulièrement permet également d’avoir plus d’énergie et d’éviter les coups de fatigue au milieu de l’après-midi!

 

3. Manger des repas équilibrés

En mangeant une assiette équilibrée, la femme enceinte s’assure d’avoir  assez d’énergie pour elle et son bébé jusqu’au prochain repas. Maman sera donc en meilleure santé et bébé pourra se développer de manière optimale.

 

4. Manger varié en mettant de côté certains aliments

Le goût et le contenu en vitamines et minéraux de chaque aliment est unique, même à l’intérieur d’un même groupe alimentaire. C’est pour cette raison qu’il est important de ne pas manger seulement des carottes, mais aussi du brocoli, du céleri, des tomates, des pois verts, etc.

En plus, bébé goûte déjà certaines saveurs dans le ventre de sa maman. En variant les aliments, bébé peut commencer son exploration des saveurs, ce qui influencera déjà ses préférences alimentaires.

Même en mangeant équilibré et varié, il est recommandé pour la future maman de prendre chaque jour un supplément prénatal de vitamines et minéraux afin de s’assurer de combler tous les éléments essentiels à la croissance du fœtus, surtout l’acide folique, le fer et le calcium.

Quelques aliments doivent toutefois être temporairement mis de côté pendant la grossesse. La femme enceinte ne doit pas les manger pour éviter d’avoir des infections alimentaires qui pourraient nuire à la santé de son bébé. En gros, on évite les produits animaux crus et on choisit des produits cuits.

Consultez notre fiche pour savoir par quoi remplacer ces aliments.

 

5. Manger avec plaisir

Même si la grossesse vient parfois avec certains désagréments, manger doit rester un plaisir! On choisit donc ses repas en fonction de ses goûts et envies (parfois étranges) du moment. Puisque ce qui est consommé par maman l’est aussi par bébé, il s’agit d’un bon moment pour essayer de nouveaux plats!

Les trucs mentionnés sont pertinents pour toute la famille, même sans être enceinte. L’arrivée d’un bébé change déjà beaucoup de choses dans une vie. Pourquoi ne pas profiter des bonnes habitudes prises pendant la grossesse et les conserver après la naissance du bébé?

 


Rédaction : Fondation OLO

Révision scientifique : Mylène Duplessis Brochu, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.