Le sucre, gourmandise et modération

09 décembre 2016
  • Partager
Fondation OLO | Blogue | Le sucre dans les desserts

Devinette : Je suis bien souvent le chouchou des enfants, la tentation de me manger est encore plus grande pendant les Fêtes et même si je suis délicieux, il ne faut pas me dévorer en trop grande quantité ou trop souvent. Qui suis-je?

Vous avez deviné? C’est le sucre!

Le temps des Fêtes rime avec soupers en famille ou entre amis. Lors de ces moments joyeux, tous les types d’aliments sont au menu et ils sont les bienvenus! Votre enfant mangera plus d’aliments sucrés qu’à l’habitude… mais gardez en tête que c’est passager et que le sucre fait partie des petits plaisirs de Noël.

La modération pendant le temps des Fêtes, ça se peut! Voici quelques astuces :

  • Tous les plats servis méritent de bons commentaires et pas uniquement les desserts. « Mmm, que la soupe sent
    bonne! » ou « regarde comme les légumes ajoutent de la couleur à ton assiette! » Aucun aliment n’est donc mis en vedette au cours du repas.
  • Votre enfant n’a pas fini son assiette? Offrez-lui tout de même sa portion de dessert. Le dessert ne doit pas être vu comme une récompense. S’il  a encore faim, redonnez-lui son assiette non terminée. De cette façon, votre enfant apprendra qu’il ne peut pas manger que du dessert.
  • Si vous prévoyez un buffet du temps des Fêtes, mettez des crudités, des fruits et des trempettes en évidence sur la table.
  • Tout le monde a droit à une « petite boisson spéciale » pendant le temps des Fêtes. Proposez un verre moitié jus et moitié eau gazéifiée à votre enfant. Délicieux et beaucoup moins sucré qu’une boisson gazeuse.

Gardez en tête que la consommation de sucre ne doit pas devenir une habitude dans la vie de votre tout-petit, ni être le principal aliment de son alimentation. Tout est dans la modération et dans la fréquence!

 


Rédaction : Chloé Verrier

Révision scientifique : Julie Deschamps, Dt.P., M.Sc.