Les repas en famille, plus que du bon temps ensemble!

Qu’on soit seul(e) avec bébé ou dans une famille plus nombreuse, le déjeuner, le dîner et le souper sont des occasions de partager ensemble de bons moments.

Le repas en famille est un moment précieux pour toutes les personnes autour de la table. Surtout pour bébé! Même lorsqu’il est trop petit pour manger, il n’est jamais trop tôt pour l’inclure. Bébé apprend beaucoup en participant aux repas.

Il y a beaucoup d’avantages à partager les repas, parce que manger en famille c’est…

 

… stimulant

Manger et discuter avec son enfant permet de l’aider à développer sa parole et sa curiosité. N’hésitez pas à lui parler des aliments et lui poser des questions sur ce qu’il goûte, même s’il est encore trop petit pour parler. Vous pouvez par exemple lui montrer une carotte orange, lui faire écouter le son d’une pomme croquante ou lui faire sentir une poire sucrée. Cela stimulera aussi son intérêt pour les aliments.

 

… nourrissant

Les enfants et les adolescents qui mangent régulièrement en famille ont de meilleures habitudes alimentaires. Ils consomment plus de légumes et fruits, plus de produits céréaliers à grains entiers et plus de lait et substituts. Les enfants seraient aussi moins difficiles et auraient moins d’embonpoint et de troubles alimentaires. Mais pour profiter de ces avantages, les parents doivent jouer un rôle de modèle positif en :

 

… rassurant

Les routines sont très importantes pour les enfants! En mangeant à peu près aux mêmes heures tous les jours, les moments des repas deviennent des points de repère dans ses journées. Ça donne une structure et ça le sécurise. Il se sent alors plus en confiance. Cela le rassure aussi parce que bébé sait qu’il pourra combler sa faim.

 

… agréable

Manger ensemble permet de passer plus de temps en famille, d’avoir une meilleure communication et d’apprendre à se connaitre. Le lien entre les membres devient alors plus fort. Ainsi, lorsque votre enfant parlera, il sera possible de mieux capter son humeur et de l’aider à trouver des solutions à ses problèmes.

 

… instructif

C’est autour de l’heure du repas que les enfants ont souvent leur premier contact avec les valeurs, la culture et les attentes de la famille. Il découvrira les aliments habituellement consommés en fonction de l’heure de la journée et ce qui est acceptable de manger ou non. Bébé apprendra aussi ses premières règles à suivre, comme ne pas lancer de nourriture, rester assis sur la chaise, etc.

Les enfants et les adolescents mangeant régulièrement en famille auraient de meilleurs résultats à l’école et auraient moins de problèmes d’alcoolismes et de toxicomanie.

 

Tous les repas n’ont pas besoin d’être pris ensemble. Mais plus il y en a, plus on sera gagnant. On peut commencer par quelques repas par semaine et augmenter graduellement. Par exemple deux déjeuners la semaine et les dîners de la fin de semaine. Il faut cibler un objectif réaliste en fonction de vos contraintes et de votre horaire. Peu importe le nombre de repas partagé, manger en famille est une bonne habitude à adopter.

 


Rédaction : Fondation OLO

Révision scientifique : Mylène Duplessis Brochu, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.