Planification des repas : simplifiez-vous la vie!

Durant la semaine, les fins de journée sont souvent une course contre la montre : retour à la maison (dans le trafic), aller chercher le petit (affamé!), penser aux repas, au lavage, à l’épicerie… Ouf!

Et vient alors la traditionnelle question : qu’est-ce qu’on mange? Pas de panique! Il est possible de vous simplifier la vie grâce à un geste simple : planifier.

 

La planification des repas, pourquoi?

Vous pensez sûrement, pourquoi prendre du temps (que je n’ai pas) pour planifier? Voici 2 bonnes raisons : pour gagner du temps (oui oui!) et pour économiser.

  1. Gagnez du temps!

La planification permet réellement de sauver du temps en :

  • Passant moins de temps au magasin puisqu’on sait exactement quoi acheter.
  • Évitant les oublis et les détours à l’épicerie pour faire des achats de dernières minutes.
  • Diminuant le stress et la pression reliée à la préparation des repas.
  1. Faites des économies!

La planification des repas est aussi un excellent moyen d’éviter le gaspillage alimentaire et de faire attention au budget.

Malheureusement, beaucoup de nourriture passe directement du frigo à la poubelle. Pour éviter les pertes, on prévoit les repas en fonction des aliments qu’on a déjà. Moins de pertes = moins de dépenses!

Connaissez-vous le Touski? Contraction de « tout » et « ce qu’il reste », on rassemble les aliments isolés du réfrigérateur pour en faire un délicieux repas : omelette, pizza, sauté, etc. Le Touski permet ainsi de cuisiner les restants plutôt que de les jeter!

Planifier les menus permet aussi de choisir les repas en fonction des spéciaux de la semaine et de diminuer la facture d’épicerie. En plus, on évite les achats au dépanneur du coin ou au restaurant qui coûtent beaucoup plus cher!

 

La planification des repas, comment?

Notre planificateur de repas vous montre comment faire un menu de la semaine en trois étapes faciles.Fondation OLO | Planificateur de repas de la semaine + liste d'épicerie

  1. L’inventaire On dresse la liste des aliments déjà dans le frigo, congélateur et garde-manger. On complète avec des produits en promotion dans les circulaires qu’on aimerait mettre au menu.
  2. Le menu On choisit les repas de la semaine en cuisinant en premier les produits qui sont déjà dans le réfrigérateur.
  3. L’épicerie On écrit une liste d’aliments à acheter et on la met dans notre porte-feuille pour ne pas l’oublier. On est maintenant prêt pour aller faire l’épicerie.

 

À retenir !

  • Composez des repas équilibrés en choisissant des aliments du groupe viandes et substituts accompagnés de produits céréaliers et de légumes.
  • Au début, pas besoin de prévoir tous les repas de la semaine. Commencez par un repas, puis deux… respectez votre rythme! Vous pouvez aussi seulement prévoir les soupers. Pensez alors à doubler les recettes et conservez l’excédent pour les dîners suivants.
  • Lors de la planification, jetez aussi un œil sur l’emploi du temps de la famille. Cours du soir, travail de nuit, sorties… Si l’horaire est trop chargé, faites un plat qui demande peu de préparation. Si vous manquez d’idées, inspirez-vous de nos recettes!

 

C’est vrai, la planification des repas demande un peu d’organisation. Mais c’est une bonne habitude que vous développerez rapidement et qui vous semblera vite indispensable. Moins de stress et plus de temps pour vous et avec vos petits amours!

 

 


Rédaction : Fondation OLO

Révision scientifique : Mylène Duplessis Brochu, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.