Être parent : être un modèle pour son enfant

Fondation OLO | Le rôle des parents - être un modèle pour les enfants

« Quand je serai grand, je serai comme papa »

 

Les enfants adorent nous imiter! Jouer à la maman et au papa est très stimulant pour eux et c’est ainsi qu’ils apprennent. En tant que parent, on doit alors faire attention aux exemples que l’on donne à nos enfants, puisqu’ils imitent tout et tout le temps!

C’est la même chose avec les aliments. Rappelez-vous lorsque bébé a mangé ses premiers aliments! En voulant prendre une bouchée dans notre assiette, il cherchait à nous imiter.

Le rôle de modèle ne se passe pas uniquement à table, il se fait aussi à l’épicerie et en cuisine.

 

À l’épicerie

Dès l’achat des aliments, les parents sont des exemples pour leur enfant et influencent leurs comportements alimentaires. Et cela passe beaucoup par le choix des aliments mis dans le panier.

Le saviez-vous ? 

Il faut parfois de 10 à 15 expositions à un aliment inconnu avant que l’enfant l’accepte et l’apprécie!

Comment être un exemple positif pour votre enfant à l’épicerie? En choisissant majoritairement des produits peu transformés, comme des fruits et des légumes.

En achetant une poire, par exemple, vous pouvez même lui montrer et lui décrire le fruit. Il pourra le toucher et le sentir! Vous pouvez aussi lui expliquer ce que vous allez faire avec cette poire, comme la couper en morceaux et la manger plus tard à la collation. En voyant les aliments dans le panier et les sacs d’épicerie, cela stimulera sa curiosité. Tout cela favorisera son attirance pour les produits que vous aurez achetés.

Plus votre enfant sera en contact avec les aliments que vous lui offrez, plus il sera facile pour lui de les accepter dans son assiette.

 

En cuisine

En vous voyant préparer régulièrement les repas, votre enfant comprendra rapidement qu’il est normal de passer du temps en cuisine avant de passer à table. Cuisiner avec vous lui permettra aussi de manipuler les aliments et de se familiariser avec les instruments de la cuisine (la cuillère en bois, les bols, la passoire).

Votre enfant développera ainsi ses compétences culinaires. Il apprendra, entre autres, à verser la farine dans un bol, mélanger la pâte lors de la préparation de muffins et laver des fruits et des légumes.

En cuisine, votre enfant aura aussi l’occasion de voir les aliments cuisinés de différentes façons. Par exemple, des carottes cuites à la vapeur, sautées à la poêle ou mélangées avec d’autres aliments. Pendant la préparation, n’hésitez pas à laisser votre enfant toucher les aliments, qu’il voudra peut-être même goûter s’il se sent aventurier!

Cuisiner en famille

À table

Comment donner l’exemple à table? C’est simple, il suffit de manger le repas offert. En vous voyant manger avec intérêt, votre enfant aura certainement envie de vous imiter.

Là où ça se complique, c’est lorsque vous n’aimez pas un aliment. Vous n’appréciez pas les champignons? Ce n’est pas grave. Pour montrer l’exemple à vos enfants, il est vrai qu’il est préférable d’en avoir dans votre assiette et d’y goûter. Mais vous pouvez vous limiter à une seule petite bouchée et expliquer à votre enfant que les champignons ne sont pas vos légumes préférés. Maman et papa aussi ont le droit de moins aimer certains aliments.

Cette stratégie permettra à votre enfant de comprendre que les aliments ne sont pas nécessairement aimés de tous. Malgré cela, il est bien de réessayer d’en manger à quelques reprises, car les goûts, autant ceux des enfants que des parents, se développent avec le temps.

Gardez en tête que même si les enfants aiment reproduire nos comportements, cela ne veut pas dire qu’ils aimeront les mêmes aliments que nous. Ne vous découragez pas. Ce n’est pas parce que vos enfants n’aiment pas certains aliments que vous ne jouez pas bien votre rôle d’exemple face aux aliments. Chaque personne est différente et a ses propres préférences!

Enfin, être un modèle à table, ça passe aussi par le respect des règles que vous avez établies. Par exemple, en mettant de côté les sources de distraction et en éteignant la télévision pour vous permettre de discuter tranquillement. Si vous établissez des règles claires pour tous, et que vous les respectez, il vous sera plus facile de faire de vos repas des moments agréables.

Rédaction : Fondation OLO
Révision scientifique : Mylène Duplessis Brochu, nutritionniste, Dt.P., M.Sc.