Grignotage : le permettre à mon enfant?

Fondation OLO | Grignotage

Votre enfant demande plusieurs collations et grignote à tout moment de la journée? Quoi faire : le laisser manger ce qu’il veut, quand il veut ou non?

Est-ce que le grignotage, c’est comme manger une collation?

Non, la collation fournit des éléments nutritifs essentiels à votre tout-petit et permet de calmer sa faim jusqu’au prochain repas. Ce n’est pas le cas avec le grignotage. Voici les principales différences :

Grignotage Collation
Manger plusieurs petites quantités d’aliments à n’importe quel moment de la journée. Manger une certaine quantité d’aliments à un moment précis, par exemple entre deux repas.
Peut facilement être composé d’aliments peu nutritifs. Devrait être composée d’une combinaison d’aliments nutritifs.
Peut se faire n’importe où. Devrait être prise assis calmement à la table.

 

Pourquoi mon enfant grignote?

Un enfant peut grignoter pour plusieurs raisons :

  • Sa faim n’est peut-être pas comblée par ses repas et collations.
  • Il peut le faire en réponse à une émotion qu’il vit : stress, peine, colère. Le fait de manger peut lui offrir un réconfort.
  • C’est peut-être par habitude, par ennui ou par réflexe lorsqu’il se retrouve devant un écran. Il cherche quelque chose à faire de ses mains.
  • Il pourrait être tenté de vous imiter. Avez-vous l’habitude de manger au retour à la maison? En cuisinant? Vous avez probablement remarqué que votre tout-petit essaie toujours de faire comme vous!
  • La vue d’aliments à portée de main peut lui donner envie de manger.

 

Permettre le grignotage : oui ou non?

Un enfant ne devrait pas pouvoir manger en tout temps, n’importe quel type d’aliments. En tant que parent, c’est à vous de déterminer l’heure des repas et des collations, et de décider ce qui sera offert. Il est préférable de privilégier les repas et collations nutritifs pris à des heures régulières plutôt que de permettre à votre petit de manger à tout moment.

Cela ne veut pas dire qu’un enfant ne peut pas, à l’occasion, manger des croustilles ou des biscuits, lors d’une fête ou d’un pique-nique par exemple.

 

Quelles peuvent être les conséquences?

  • Favorise la consommation d’aliments peu nutritifs (ex. : avec beaucoup de sucre ajouté).
  • Augmente le risque de caries si des aliments ou boissons sucrés sont consommés sur une longue période.
  • Augmente le risque d’étouffement si l’enfant mange en faisant autre chose (ex. : joue, marche).
  • Peut déconnecter l’enfant de ses signaux de faim.
  • Diminue l’appétit pour les repas et collation plus nutritifs.

 

Quelques trucs pour éviter que votre enfant mange tout le temps

  • S’il semble affamé, assurez-vous de lui offrir des repas et collations complets et équilibrés.
  • Lorsque votre petit vit une émotion, invitez-le à s’exprimer (ex. : « Tu as de la peine, car papa est parti pour la soirée »; « Tu es fâché car ton grand frère prend toujours tes jouets »). Réconfortez-le s’il en ressent le besoin, en lui faisant des câlins ou en lui proposant de prendre un objet qu’il aime (doudou, toutou, album photo).
  • Lorsqu’il semble s’ennuyer ou ne pas savoir quoi faire, proposez-lui de faire une activité qui occupera ses mains et son esprit (ex. : empiler des contenants de plastique, transvider du sable d’un bol à l’autre) ou un jeu actif (ex. : créer un tunnel avec des chaises et passer en dessous). Toujours attendre que votre enfant soit assis calmement, idéalement à la table, avant de lui donner à manger.
  • Donnez l’exemple et essayez vous-mêmes de ne pas grignoter. Vous pourriez prendre une collation en même temps que votre enfant. Vous aussi vous avez besoin de refaire le plein d’énergie entre les repas!
  • Rangez les aliments dans le garde-manger et dans le réfrigérateur en dehors des moments de repas et de collations.

 

Fondation OLO | Grignotage

Quoi penser des grignotines pour bébés?

Il existe plusieurs produits destinés aux bébés en magasin. Même si plusieurs grignotines sont faites d’ingrédients de base et contiennent une quantité raisonnable de sucre, elles apportent généralement peu d’avantages nutritionnels. Elles contiennent bien souvent peu de fibres et peu de protéines. Sans compter que ces produits peuvent être coûteux! Elles peuvent toutefois être pratiques lorsque vous êtes à l’extérieur de la maison ou lorsqu’il n’y a pas d’autres options à portée de main et que votre petit est affamé!

Lorsque vous faites une recette de muffins ou de galettes maison, pensez à doubler la quantité et à congeler les surplus en portions individuelles. Essayez par exemple la recette de Pain à la courge et aux canneberges ou de biscuits au beurre d’arachide!

 


Rédaction : Andréanne Poutré, nutritionniste, Dt.P.
Révision scientifique : Fondation OLO

En bref

  • Grignoter n’est pas l’équivalent de manger une collation.
  • Un enfant peut vouloir grignoter pour bien d’autres raisons que la faim.
  • C’est votre rôle de déterminer les moments pour manger et le choix des aliments.
  • Le grignotage devrait être évité autant que possible, car cela peut augmenter le risque de caries et d’étouffements ainsi que déconnecter l’enfant de ses signaux de faim.
  • Les collations cuisinées maison ou composées d’aliments de base, prises à des heures régulières et dans un endroit adéquat, devraient être privilégiées.